le forum de l'histoire, des mystères, de l'insolite et du féérique
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MYTHOLOGIE JAPONAISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE JAPONAISE   Sam 12 Aoû - 14:18







Sukuna-Biko ou Suku-Na-Biko qui se traduit pas “le Petit Homme de grande renommé” est le kami de la médecine.


LEGENDES

Sukuna-Biko et Oh-Kuni-Nushi


Effectivement il est tout petit mais très serviable. Il est arrivé sur la côte d’Izumo sur un radeau portant des ailes de mite sur le dos et des plumes minuscules. Suku-Na-Biko était habile dans les arts médicaux; il fut d’une grande aide pour Oh-Kuni-Nushi, le beau-fils du roi d’Izumo, Susanoo, en consolidant les terres du pays.


Ils sont devenus inséparables et ils ont parcouru toute la province, guerissant la maladie et facilitant avec les récoltes.

Suku-Na-Biko “est mort” en grimpant sur une plante de millet mûre, son poids, couplé à celui des grains de millet, a fait plier la plante, qui l’a ensuite projeté dans le ciel. On raconte que ce petit kami apparait de temps en temps et apporte aux gens des printemps agréablement chauds.

Il est représenté dans de nombreux temples comme celui d’Awashima dans la préfecture de Kawashima où tous les 3 marms, des bateaux chargés de milliers de poupées représentant des malades sont envoyés en mer pour éloigner la maladie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE JAPONAISE   Sam 12 Aoû - 14:23





Susanoo ou Susano-Wo peut se traduire par “rapide divinité impétueuse” ou bien “le mâle impétueuxé”. Susanoo, le kami de tempêtes, est le fils d’Izanagi né de son nez et le frère d’Amaterasu et Tsuki-yomi.







Susanoo a immédiatement commencéà causer des ennuis à son entourage : il a harcelé son père pour obtenir la permission d’aller aux enfers rendre visite à Izanami. Excédé son père l’a chassé. Alors il est allé voir sa soeur dans le cieel et lui a joué un fort mauvais tour. Dans une légende plus récente, c’est lui qui aurait tué Uke-Mochi.
Après ses démêlés avec Amaterasu, les dieux lui ont coupé la barbe et enlevé les ongles avant de le bannir de la plaine Céleste. Il est allé s’installer à Izum (actuellement le département de Shimane), où il a planté une forêt avec les poils de sa barbe. En plus des tempêtes, Susanoo est associé aux forêts et à Izumo.

Sous sa forme véritable, Susanoo est un homme sans barbe et sans aucun ongle, à l’aspect féroce. Il est le grand-père de Omi-tsu-mu et le père de Oh-Kuni-nushi.
Susanoo est un dieu très imprévisible. Parfois, quand il provoque des tempêtes, le résultat n’est pas si épouvantable, mais en d’autres occasions, il dévaste complètement la terre d’un bout à l’autre, fracassant les arbres, détruisant les maisons et inondant les récoltes. Il envoie la foudre pour terrasser ceux qui l’ont offensé mais parfois il le fait sans aucune raison apparente.

LEGENDES

Susanoo était parti à l’aventure sur Terre avec un corps d’humain, quand il arriva dans le district d’Izumo où tout le monde était habillé en vêtements de deuil. Il demanda ce qui se passait, et on lui répondit que tous les ans, un monstre à huit têtes et huit queues nommé Yamata No Orochi venait enlever puis dévorer une jeune fille, et que cette année, c’était la dernière fille roi, la princesse Kuhi-Inada, qui allait être sacrifiée. Susanoo fut invité à passerla nuit chez les parents de la jeune fille, et dès qu’il la vit, il proposa au roi de la sauver et de tuer le dragon en échange de sa main. Ils acceptèrent bien sûr avec enthousiasme. Susanoo demanda aussi que tout le monde lui obéisse sans poser de questions. C’est ainsi que le lendemain, il fit construire une palissade autour du village, percée de huit trous, et en-dessous de chaque trous il fit placer une énorme jarre. Quand le dragon arriva, il vit la palissade, et pensa tout d’abord qu’il allait la réduire en cendres, mais il sentit la bonne odeur du saké que Susanoo avait fait placer dans les jarres. Et s’il brûlait la palissade le saké brûlerait aussi. Il décida donc de le boire avant, en effet dans chacun des huit trous de la palissade il avait juste la place de passer une de ses têtes. Il avait presque finit de boire quand Susanoo le provoqua au combat. Le dragon se mit à rire, pensant qu’il n’en ferait qu’une bouchée, mais il sentit la tête lui tourner…
L’alcool ralentissait ses réflexes, et Susanoo put esquiver toutes ses attaques et finir par lui trancher ses huit têtes.
Dans une de ses queues il trouva une épée magique qui fut nommée Kusanagi (faucheuse d’herbe). Il la confia à sa soeur, et elle devint un des trois attributs d’Amaterasu. Peu de temps après Susanoo épousa Kushi-inada. Ils fondèrent la dynastie d’Izumo et eurent de nombreux enfants.

Susanoo

Il a ainsi souvé la dernière fille de la famile car le dragon avait déjà mangé le rese de ses soeurs. Dans la queue du dragon Susanoo a trouvé l’épée sacrée, Kusanagi. Atsuata le lieu saint garde maintenant l’épée.
Dans une autre version on raconte qu’il a trouvé un miroir et un bijou dans le serpent. Dans un rare moment d’entente avec Amaterasu, il lui a donné l’épée et elle lui  a donné certains de ses bijoux. Cet échange supplémentaire entre tous les deux  a fait de ces éléments les prérogatives royales impériales. A une autre occasion Amaterasu a donne les bijoux différents qu’il  employé comme le salut en éclairant dans sa capacité comme la tempête kami. Amaterasu a voulu que son fils, Ninigi gouverne l’archipel entier mais ce n’était pas possible tant que les descendants de Susanoo gouvernaient à Izumo. L’accord n’a pas été conclu tant que les enfants d’Oh-kuni-nushi n’aient reconnu que Ninigi devait régner sur Izumo.
Cet acord stipulait que le monde visible serait le domaine de Ninig et les choses cachées (la connaissance médicale de Suku-Na-Biko, l’exorcisme et le surnaturel) celui des enfants de Susanoo. Selon Susanoo, Nihongi avait le domaine de la mer, le monde entier et souterrain, quoique ce ne soit pas indiqué dans le Kojiko.

Une histoire raconte qu’un jour il reçut les supplicationsi d’un pauvre homme, dans sa compassion, Susanoo lui dit comment protéger sa maison de la peste. L’homme devait accrocher une corde de paille tressé en travers de l’entrée de sa maison. La tradition se perpétue et encore assez récemment une telle corde étai accrochée le long des routes pour arrêter la diffusion des épidémies. Après de nombreux voyages, Susanoo a rejoint Izanami dans l’au-delà.

Les mythes concernant Susanoo et sa descendance forment ce que l’on appelle le cycle d’Izumo. C’est le nom de l’endroit où le dieu s’installa après avooir été chassé des cieux; il correspond à la région nord de l’actuelle préfecture de Shimane. Après avoir tué le monstre à huit têtes, Susanoo épouse la princesse Kusanada-Hime et s’installe à Izumo. Cette terre lui parait trop petite, aussi arrache-t-il des parcelles aux terres proches, les tire à l’aide d’une corde et les accole à son domaine. Il joue aussi un rôle dans la transformation de la régin pour l’habitat humain. L’un de ses descendants, peut-être son petit-fils O-Kuni-Nushi, figure également dans plusieurs de ces mythes en tant que celui qui apporte civilisation et culture.

FILIATION


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE JAPONAISE   Sam 12 Aoû - 14:31






Kami de la lune du temps qui passe et de la nuit, tsukuyomi ou Tsuki-Yomi est né de l’oeil droit d’Izanagi lorsqu’il revint du Yomi.

Frère d’Amaterasu la déesse du soleil et de Susanoo. Il se présente sous la forme d’un bel home. Au commencement il vivait avec sa soeur au Takama-ga-hara, le ciel.

Sa fonction principale est de compter les mois qui passent. Il a le pouvoir de contrôler le défilement du temps : le ralentissant ici, l’accélérant là ou le figeant dans un autre lieu.
C’est lui qui fixe le déroulement harmonieuxu des saison afin que les récoltes soient réussies. Comme kami de la lune, il au asussi le pouvoir d’illuminer la nuit et l’obscurité.

Il est généralement bienveilant envers ceux qui respectent le cycle de la nature. Si son aide est demandée pour la juste défense de l’ordre social établi, il y a quelques chances qu’il y réponde en envoyant son avatar. Pour envoyer ses présages, Tsukuyomi se manifeste parfois en faisant apparaitre son beau visage bleu dans un coûteux miroir.



LEGENDES



Un jour, Amaterasu l’envoya en ambassadeur auprès de la déesse de la nourriture Uke-Mochi pour participer à un merveilleux repas. Mais quand Tsukuyomi appris que la nourriture qui lui était servi provenait de la bouche, du nez et de l’anus de la déesse, il fut si dégouté qu’il la tua.

Toutefois dans une version plus récente de la légende c’est Susanoo qui la tua.

Alors Amaterazu se fâcha contre lui et elle ne voulut plus jamais le revoir. Depuis lors les deux enfants d’Izanagi vivent en alternance dans le ciel. C’est ce qui explique la succession du jour et de la nuit.



FILIATION



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE JAPONAISE   Sam 12 Aoû - 14:32





Kami de la nourriture


A la demande d’Amaterasu, Tsuki-yomi a rendu visite à Uke-mochi pour s’assurer qu’elle exécutait bien ses devoirs. Pour honorer son hôte elle a préparé un somptueux repas. Uke-mochi se tourna face aux champs de riz, elle a ouvert la bouche et du riz bouilli a coulé. Puis elle a fait face à la mer et elle a régurgité des poissons et des algues comestibles de la mer. Finalement elle a fait face à la forêt pour récupérer des animaux. Tsuki-yomi a été offensé par la méthode utilisée pour le service et il tua Uke-mochi.
Dans une légende plus récente, c’est Susanoo-Wo qui aurait tué Uke-mochi.

Après sa mort Uke-mochi a continué à produire. Des vaches et des chevaux sont apparus de sa tête, des vers à soie de ses sourcils, le millet a poussé de son front et le riz à germé de son ventre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE JAPONAISE   Sam 12 Aoû - 14:33




Ame-No Uzume ou simplemen Uzume est la kami de la gaité, de la fertilité et de la danse. C’est elle qui fut en grande partie responsable de la sortie d’Amaterasu hors de sa caverne (Amano-Iwato, la caverne de pierre du ciel).




Uzume commerça à chanter et à danser lascivement; comme elle tourbillonnait, ses vêtements virevoltaient amplement dévoilant ainsi ses jambes et sa poitrine. Ce spectacle tira des acclamations grivoises des huit millions de dieux et des déesses assemblés.

Ce vacarme troubla Ameratesu cachée dans la caverne qui passa la tête par l’ouverture. Alors Tajikarawo, dieu connu pour sa force, l’empêcha de retourner dans la caverne et les autres la supplièrent de ne jamais se cacher à nouveau (lire la légende complète d’Amareterasu, voir plus haut).

On suppose que la danse, appelée Karuga, qu’elle exécuta et l’attente du retour du solei après l’hiver.


Autre version




Une autre légende raconte comment elle accompagna Ninigi, le petit-fils d’Amaterasu au Japon. Elle capta l’attention de Saruta-Hiko. Charmé par sa danse, Saruta-hiko consentit à laisser passer Ninigi et même à le guider et à le protéger pour qu’il puise donner aux humains le riz et un empereur pour les gouverner. Nigini accorda à Ame-no-Uzume un nouveau nom, composé à partir de celui de Saruta-hiko : Sarume-no-kimi. Elle devint la fondatrice du clan des Sarume qui fournit les danseuses lors des cérémonies shintoïste. Ame-no-Uzume épousa Sarut-hiko eet Ninigi vient gouverner le Japon.


FILIATION



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2269
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE JAPONAISE   Sam 12 Aoû - 14:34





Les yokai sont des créatures surnaturelles présentent dans le folklore japonais et qu’on retrouve en Corée, sous le terme de Yokwe, et en Chine.




Ils apparaissent principalement sous la forme humaine ou animale ou bien une combinaison des deux.


Par exemple, le Suuhi Nekomata est un chat à deux queues. La transformation se produit quand le chat devient très vieux. Il a le pouvoir de faire bouger les morts simplement en remuant sa queue. Il n’est pas dangereux mais il vaut mieux le traiter avec respect sinon il peut tourmenter la famille chez laquelle il vit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE JAPONAISE   

Revenir en haut Aller en bas
 
MYTHOLOGIE JAPONAISE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Livres sur Mythologie Japonaise
» Mythologie japonaise
» [Mangaka] Rumiko Takahashi
» Xxx Holic
» Yamata-no-Orochi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'histoire, des mystères, de l'insolites et du féérique :: MYTHOLOGIE-
Sauter vers: