Le grenier de l'histoire, des mystères, de l'insolites et du féérique

forum privé
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MYTHOLOGIE NORDIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Sam 7 Oct - 23:29



Randvér, fils du roi Ermanaric qui fut envoyé par son père chercher Svanhild, fille de Sigurd, dont il était amoureux, afin de l’épouser.

Les jeunes gens tombèrent amoureux l’un de l’autre et s’enfuirent ensemble; le roi fit arrêter son fils pour le pendre sur les conseils du perfide Bikki qui selon une légende serait Odin déguisé.

Avant son exécution, Randvér fit parvenir un faucon déplumé à son père, pour lui signifier que son royaume serait bientôt comme l’oiseau, sans moyen de voler, car le roi était vieux et n’avait pas d’autres fils.

Peu aprsè, Ermanaric rencontra Svanhild dans une forêt et la fit tuer par sa troupe.

Cette fois encore la conduite de Gudrun est claire: elle doit venger sa fille. Alors elle poussa ses trois fils à venger Svanhild et tuer Ermanaric mais ils périrent dans cette aventure qui anéantit les descendants de Giuki.


Svanhild

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Sam 7 Oct - 23:31




Siegfried à la forge de Regin par W. Von HANSCHILD




Regin, le puissant, ou de la force des dieux est le fils de Hreidmar, frère de Fafnir et de Otr, tué par Loki.

Après avoir obtenu un fort dédommagement pour la mort de leur frère Otr, Fafnir et Regin tuent leur père, mais c’est Regin qui porte le coup mortel et Fafnir le chasse sous prétexte de parricide tout en conservant pour lui le trésor.

Regin, armé de l’épée Refil, part alors s’établir chez Hialprek, roi de Thiod pour qu’il devienne maitre forgeron et précepteur de Sigurd. Pour lui, Regin forge l’épée Gram (hostile) si tranchante et puissante qu’il put d’un seul coup couper en deux l’enclume du forgeron.


Après quoi Regin poussa Sigurd à tuer Fafnir métomorphosé en serpent pour qu’il puisse reprendre son trésor. Sigurd tua finalement les deux frères et s’appropria le butin. C’est le thème principal de la légendaire quête de l’Or du Rhin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Sam 7 Oct - 23:33




Heimdall est venu parmi les hommes dissimulé sous le nom de Rig pour créer les classes sociales : les nobles, les hommes libres et les esclaves.






1) En premir, il aperçut une bien modeste masure. Rig frappa à la porte et découvrit un vieux couple, Ai et Eddat (Bisaïeul et Bisaïeulle), qui malgré sa pauvreté lui offrit un repas composé d’un pain grossier et d’un mauvais brouet, il lui accorda l’hospitalité pendant trois jours, et proposa à l’étranger son propre lit pour dormir. Heimdall dormit entre eux deux et neuf mois plus tard, Eddat mit au monde un enfant nommé Thrall. Il n’était guère avenant, ses traits étaient grossiers et son dos voûté, ses membres étaient courts et ses doigts, calleux. Devenu adulte, il épousa une femme à son image et ils eurent de nombreux enfants qui reçurent les noms évocateurs de Bruyant, Voyou, ou Grasse. Toute sa vie Thrall travailla durement et c’est de lui qu’est issue la caste des serfs.

2) Pour son second voyage Rig avait poursuivi sa route, atteignant une simple, mais agréable petite maison qu’occupaient Afi et Amma (Aïeul-Aïlleule) qui s’affairaient à leurs tâches quotidiennes quand le dieu arriva. Le couple proposa l’hospitalité durant trois jorus et offrit son lit conjugal pour le repos du voyageur. Quelques temps après, la femme mit au monde un beau petit garçon au teint vif, Karl. S’unissant à Snor, il engendra Barbeforte, bon époux, Forgeron, Vierge, Capable et Beau visage. Ils formèrent ainsi la lignée des hommes libres.

3) Au cours de son troisième voyage, Rig parvint à une splendide demeure ans laquelle vivaient Vater et Mutter (Père et Mère) qui goûtaient dans leur jardin l’air vivifiant de la nature. Ainsi qu’il l’avait fait précédemment chez les autres hôtes, Rig prodigua maints conseils, ce dont Vater et Mutter le remercièrent en lui donnant le gîte. Neuf mois plus tard, Muttar accoucha de Jarl, un enfant superbe, parfait d’allure, au regard perçant et à l’intelligence aiguisée. Ayant grandi et étant enseigné de la sagesse et de l’art du commandement, il put conquérir de vastes terres qu’il distribua aux hommes libres issus de Karl.


Jarl épousa Erma dont il eut une large descendance parmi laquelle certains acquirent tant de connaissance et de pouvoir qu’ils furent presque considérés à l’égla des Dieux, leur nature demeurant bel et bien humaine. Le fisl cadet de Jarl se nomma Kon et c’est de lui que fut issu le terme servant à désigner les rois.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Sam 7 Oct - 23:35




Saga était la déesse de l’histoire. Elle faisait partie des dieux Ases. Son rôle était de transcrire et enregistre fidélement tout ce qui arrivait.




En un temps elle fut la fiancée d’Odin. Mais on la dit aussi la fille d’Odin et de la déesse de la poèsie.

Saga résidait dans une grande halle dans l’Asgard appelée Sokkvabek ou Sokkuabekk qui se situait près d’une rivière bruissante. Les murs de chaque coté de la pièce ruisselaient d’une eau empoisonnée (en fait de l’hydromel). Tous les jours, elle boit avec son père dans des cornes d’or. (Grimnismàl 7).








_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Sam 7 Oct - 23:38





Loki et Sif


Sif était à l’originei la déesse de la fertilité mais nous ne connaissons que peu de choses sur elle. On sait qu’elle avait un fils, Ull, d’un précédent mariage quand elle épousa Thor.

Un jour, Loki s’introduisit dans sa chambre et lui coup ases magnifiques cheveux. Bien entendu cela rendit Thor furieux et il menaça de pulvériser Loki s’il ne réparerait sa faute au plus vite.





ce dernier alla jusqu’à la grotte, la demeure des fils d’Ivaldi et pria les Nains, Eitri et Brokk, de filer très rapidement de l’or aussi fin que des cheveux et de les enchanter pour qu’ils puissent pousser comme des vrais.

Les naisn réussirent cet exploit et bientôt Sif put retrouver une magnifique cheveleure de la couleur de l’or et elle devint ainsi le symbole des moissons.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Sam 7 Oct - 23:40





L’épée Gram par Johannes GEHRT (1889)



Sigmund est le fils de Völsung et père de Sigurd dont l’éducation fut confiée à Regin. Sigmund avait une nature si puissante qu’il pouvait boire du poison sans en être importuné. De même, ses enfants Sinfioti et Sigurd étaient recouverts d’une peau si coriace qu’aucun poison ne pouvait les attaquer.

Lors du mariage de sa soeur Signy et du roi Siggeir un étranger très grand qui semblait âgé et que personne ne connaissait, se présenta à la noce. L’étranger borgne portait une large cape à capuche tachetée, des hauts-de-chausses en lin déchirés et n’était pas chaussé. Il se dirigea vers l’arbre majestueux, Barnstokkr, et y planta l’épée jusqu’à la garde. Puis il annonça que celui qui pourrait retirer l’épée, Gram, la recevrait en cadeau et qu’il n’y aurait jamais meilleure épée.

Bien des hommes tentèrent de retirer Gram du tronc de Barnstokkr mais personne n’y parvint jusqu’à ce que Sigmund essaye et réussisse.

Sigmund est aussi le nom du fils du héros Sigurd, tué à l’âge de trois ans par Gunnar et Hogni lorsqu’ils assassinèrent son père.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Sam 7 Oct - 23:45



Sigurd (Siegfried) est le fils de Sigmund et de Hiordis (Sieglind); il est le héros d’une saga islandaise anonyme en prose, Völsungasaga, qui date du XIIIe sicèle, ce texte est basé sur les légendes de la vieille culture folklorique scandinave qui survivent dans l’Older Edda (ou Edda poétique) et dans le Younger Eddat (ou Edda en prose). L’histoire de Sigurd a servi de source à Wagner, à William Morris et à Tolkien.

"Sigurd éprouve son épée Gram" (1901) by Johannes Gehrts. https://fr.wikipedia.org/wiki/




La saga Völsunga commence par l’histoire du héros Sigi, fils mortel d’Odin et combattant valeureux. Son fils est Réric d’égale valeur mais il ne réussit pas à donner à la reine un fils et héritier. Mais après quelques artifices magiques, sa reine donna naissance à Völsung, troisième de la lignée royale. Sa taille et sa force sont impressionnantes, il engendre dix fils et une fille; les ainés étant Sigmund et Signy, jumeaux de sexe différents.
Par la suite, Sigmund se voit confier par Odin une épée capable de fendre la pierre et de trancher l’acier. Le destin de Sigmund se voit lier à cette épée et, grâe à elle, il acquiert une réputation exceptionnelle. Pendant ce temps, Signy soeur de Sigumund se marie avec le roi des Goths. Mais pendant les noces, Sigmund et ses neuf frères sont capturés et meur chacun leur tour, dévoré spar un loup, mère du roi. Seul Sigmund aidé de Signy survivra. Signy, obsédée par la vengeance de ses frères, jette un charme sur son frère Sigmund qui ne se brisera qu’une fois sa vengeance achevée. Sous le charme, Sigmund fait l’amour à sa soeur et de cette relation naîtra un enfant: Sinfjolti. A eux deux, Sinfjolti et Sigmun aidé par l’épée d’Odin accomplissent leur vengeance. Signy révèle alors l’union incestueuse dont Sigmund a été “victime” puis se jette dans le brasier.

Bien après, Sigmund revendique le trône de son père, qui l’obtient. Après quelques années de règne, son fils meurt empoisonné. Comme chaque roi, Sigmund part défendre son royaume et au cours d’une bataille, Sigmund frappe de son épée la hampe de la lance tenue par un vieillard, c’est alors que l’épée se brise. Sigmund reconnait Odin et sait que son destin est achevé. Les ennemis de Sigmund le blessent alors mortellement. Dans son dernier souffle, Sigmund dit à sa femme de ramasser les tronçons du glaive d’Odin. Car il connait la prophétie d’après laquelle son fils obtiendra, grâce à l’épée reforgée, une récompense comme jamais mortel n’en a reçu. Maintenant sans roi, la reine part se réfugir à la cour des Danois et donne naissance à un fils, Sigurd.

Dans ce royaume travaille un maitre forgeron, Regin. Doté d’un grand pouvoir, et à la surprise de tous puisque très secret, Regin prend Sigurd sous sa protection pour son apprentissage. Au cours d’un de ses voyages solitaires dont il avait l’habitude, Sigurd rencontra un vieil homme vêtu d’une câpe et portant chapeau mou à large bord, il marchait en s’appuyant sur une lance en guise de canne. Le vieillard était borgne et son visage couvert d’une barbe grise. A Sigurd, il dit de choisir dans la prairie, au sein de son troupeau, le cheval qui lui plairait; Sigurd choisit Grani, ce qui veut dire Robe Grise, rapide comme le vif-argent. Son père est Spleipnir, étalon à six pattes d’Asgard.
Peu après cet épisode, Regin fit appeler le jeune homme et lui dit qu’il était temps qu’il lui raconte une histoire. Il lui tint alors ce discours :
«Jeune Sigurd, il est temps maintenant de me connaitre pour celui que je suis. Ma naissance est d’une époque où le Temps n’existait pas. Les Géants et les Nains possédaient une force terrible; quand aux magiciens, il avaient tel pouvoir que les Dieux eux-mêmes craignaient de traverser seuls les terres de Midgard».

«A cette époque, trois dieux – Odin, Honi et Loki – vécurent une aventure à Midgard. Au cours d’une êche, ils prirent un saumon et une loutre. Ils emmenèrent le saumon pour sa viande et écorchèrent la loutre pour sa peau puis arrivèrent à la demeure du magicien Hreidmar, juste au-dessus de la forêt appelée Mirkwood. Les trois Dieux offrirent la peau de loutre à leur hôte. Sur le chap, le Magicien entra dans une colère noire. La loutre que les Dieux avaient écorché était la loutre sous la forme de laquelle le fils préféré de Hreidmar aimait à se transformer. Immédiatement, le magicien fit enchainer les Dieux par son puissant fils Fafnir à l’aide de la chaine que Regin avait forgé, les Dieux devaient être ensuite mis à mort».
«Odin prit alors la parole et réussit à convaincre qu’ils avaient tué la loutre sans savoir qui il était. En prix de cette erreur, Odin convainquit le Magicien qu’une indemnité bien mesurée devrait réussir à réparer le tort. Le Roi-Magicien fixa ses conditions : “Remplissez d’or la peau de mon fils; ensuite, couvrez-là d’or; quand ce sera ait, je vous accorderai la vie sauve.»
«Loki, ayant lancé la pierre fatale fut désigné pour rapporter l’indemnité. Sur le conseil d’Odin, Loki alla trouver le Nain Andvari puis lui prit son magot d’or. Il arracha également un Anneau au doigt d’Andvari. Cet Anneau était Andvarinaut, nom qui signifie “Destin d’Andvar”, car il a le pouvoir d’engendrer l’or. Si bien que le trésor d’Andvari ne faisait que grossir. A lui seul, cet anneau avait autant de valeur que tout le reste. Le Nain poussait des cris perçants : «Je te maudis pour ce que tu viens de faire. Cette malédiction, l’anneau et le trésor qu’il crée la maintiendront à jamais. Tous ceux qui posséderont, même un moment, l’anneau et son trésor seront détruits».

«Loki s’en revint donc payer le prix de la libération de ses amis et donna le magot d’or ainsi que l’Anneau à Hreidmar. Comme promis, Fafnir libéra les trois Dieux. Le Roi-Magicien enferma le trésor dans de grands coffres de chêne, sauf Andvarinaut qu’il enfila à son doigt. La vie sembal se poursuivre comme auparavant mais l’Anneau ne cessait de tourmenter Fafnir. Advint la nuit où Fafnir coupa la gorge de son père pendant son sommeil et s’appropria l’Anneau. Depuis Fafnir est dominé par la haine et il a mis à mort tous ceux qui ont croisé sa route. Son apparence est à l’image de son démon intérieur. Il a pris forme de serpent, d’un monstrueux dragon, le plus impressionnant de cette époque et même de tous les temps.»



Sigurd rencontre Fafnir


«Tell eest mon histoire conclue Regin. Tue-moi ce dragon et venge mon père. Tu en recueilleras une immense gloire. Aide-moi à récupérer ma part de l’indemnité et tu obtiendras, en plus la gloire, l’anneau d’Andvari et la majeure partie du trésor.»

Pour cette mission, Sigurd alla demander à sa mère les tronçons de la lame paternelle offerte par Odin. Puis Regin se mit à l’ouvrage et après quelques temps les runes sacrées retrouvèrent leur brillant; les anneaux gravés sur l’acier luisaient à nouveau comme argent, les flammes de la lumière du jour naissaient sur les tranchants de la lame. La lame retrouva tous ses pouvoirs. Gram, c’est son nom, était reforgée.

«Sigurd se mit alors en route pour affronter Fafnir. Celui-ci ne quittait son lit qu’une fois par jour pour se désaltérer dans une mare immonde. Sigurd creusa un trou et perfora de sa lame le ventre du dragon jusqu’à son coeur. Ainsi mourut Fafnir, le plus grand de tous les dragons.
Regin demanda ensuite à Sigurd d’ôter le coeur du dragon et de le faire rôtir, il affirmait qu’après l’avoir mangé, lui seul aurait à supporter la responsabilité du meurtre de Fafnir. Sigurd fit comme Regin lui demandait, il fit rôtir le coeur mais pendant la cuisson, le sang de Fafnir se répandit sur ses doigs. Sigurd se lécha les doigs et s’aperçut à sa grande surprise qu’il pouvait comprendre désormais l elangage des oiseaux.

Les oiseaux fort attristés, prévinrent Sigurd du complot de Regin qui projetait de le tuer et de s’emparer de son cheval et son épée. Juste à ce moment Regin attaqua mais Sigurd, d’un coup d’épée subit, fit sauter la tête de Regin de ses épaules.»
«Sigurd emmena ensuite le trésor et l’Anneau et partit vers le pays des Francs mais seulement après avoir vécu de nouvelles aventures et vengé son père.»

«De nuit, après une longue chevauchée, Sigurd escalada une crête couronnée de flammes nommées Hindfell. Au centre du brasier, il aperçut une tour de pierre. Sigurd monté sur Grani traversa sans coup férir le rideau de flammes et là, au coeur de la tour, reposait le cercueil d’une guerrière. C’était Brunehilde, autrefois, Valkyrie, bannie par Odin pour avoir osé défier sa volonté. Brunehilde condamnée à attendre qu’un héros de grand courage vienne la réveille, ce que Sigurd accomplit. Brunehilde vit alors quel héros il était et pensa trouver son égal en courage et son maitre en sagesse.
.
Sigurd devient son amant et sut qu'il devait aller trouver, dans les combats et les guerres, la réputation immortelle et la gloire dignes de sa bien-aimée. Pour lui prouver son amour et en guise de promesse de retour, Sigurd glissa au doigt de Brunehilde l'anneau d'Andvari. Sigurd, profitant du sommeil de sa belle enfourcha Grani et sortit du cercle de feu.
Brunehilde s'éveillant n'eut aucun souvenir mais la présence de l'Anneau lui fit dire qu'elle devait attendre la venue d'un guerrier assez valeureux pour franchir le cercle de flammes. A cet homme, et à aucun autre, elle ferait le serment de mariage."

"A la suite de bien des aventures, Sigurd pénétra dans les pays rhénans gouvernés par le roi des Nibelungs. Sigurd, le fameux héros tueur de dragon fut accueilli avec tous les honneurs et obtint l'amitié du monarque. Les trois fils du roi - Gunnar, Hogni et Guttorm - devinrent intimes de Sigurd et se prêtèrent d'indéfectibles serments de loyauté et d'amitié."
"Grimhild, mère de Gunnar, reine des Nibelungs vit qu'un grand profit irait à sa maison si sa fille Gudrun prenait pour mari Sigurd. Malheureusement, même si l'amour de Gudrun est acquit à Sigurd, l'inverse n'était pas de mise. Mais Grimhild est également sorcière et prépara un breuvage qu'elle fit boire à Sigurd. Le héros oublia Brunehilde et tourna son amour vers Gudrun la Belle.
Le mariage ne tarda pas et les Nibelungs accrurent leur puissance par ce mariage bienheureux. Dans le même temps, une rumeur ne cessait de s'accroître à la cour. Elle faisait état d'une vierge étrange et belle, retenue captive sur une montagne par un cercle de feu. Gunnar éprouva le désir de gagner cette vierge et d'en faire sa reine. Sur la demande de Grimhild, Sigurd accompagna son frère de sang. Avant de partir, Grimhild donna à Sigurd un philtre qui lui permettrait, si besoin était, de changer d'apparence et de devenir Gunnar. Les deux compagnons parvinrent à Hindfell. Pour franchir le cercle de flammes Gunnar éperonnait sa monture mais l'animal faillit à toutes les tentatives. Sigurd lui prêta Grani mais en pure perte. Alors Sigurd, après avoir avalé le philtre entreprit lui-même de rejoindre le centre de la montagne. Puis Brunehilde et Sigurd se firent face, sans se reconnaître. "- Qui donc êtes-vous ? -Mon nom est Gunnar de Nibelung et je vous réclame pour ma reine". Le prix de la main de Brunehilde était le franchissement des flammes, le prix est payé, Brunehilde ne pouvait refuser le héros qui l'avait accompli. Brunehilde tendit l'anneau d'or d'Andvari et ils passèrent trois nuits dans la Tour. Mais Sigurd, pour ne pas trahir Gunnar et ne pas déshonorer sa fiancée posa, à chacune des nuits, sa longue épée entre eux. Plus tard, quand on célébra le mariage de Brunehilde et de Gunnar, ce fut le vrai Gunnar qui honora Brunehilde à l'autel puis à la couche nuptiale. Les jours passèrent et l'entente régnait au pays des Nibelungs."


"Mais un jour alors que les deux reines se baignaient dans un fleuve, elles en vinrent à se disputer. Brunehilde vanta Gunnar comme supérieur à Sigurd, ne serait-ce que parce qu'il avait accompli l'exploit de franchir le cercle de feu. Mais à cet argument, Gudrun n'avait que faire car Sigurd lui avait révélé toute la vérité, et avec une certaine cruauté Gudrun exhiba l'anneau d'or d'Andavi que portait sa main, preuve de la supercherie. Courroucée par cet affront, Brunehilde alla trouver Gunnar et ses frères et railla son mari en le qualifiant de couard avant de le menacer et de lui dire que chaque homme pense que Gunnar a gagné sa femme par l'entreprise d'un autre et que non seulement content de se faire passer pour Gudrun, Sigurd a également pris place dans la couche nuptiale de l'ancienne Walkyrie."
"Le jeune Guttorm, l'esprit enflammé par ses deux frères se résolut à tuer Sigurd. Dans la nuit, il enfonça son épée dans l'homme qui le traversa. Sigurd, dans un dernier geste, lança violemment son épée terrifiante vers Guttorm qui s'enfuyait. Celui-ci fut coupé en deux. Brunehilde riait de sa vengeance. Mais sans joie. Le remords fit son œuvre et Brunehilde se suicida avec l'épée de Sigurd. Unie dans la mort à défaut de la vie. Sigurd et Brunehilded furent couchés côte à côte et les flammes de leur bucher funèbre eurent tôt fait de les consumer. Ainsi s'acheva l'existence de Sigurd tueur du dragon."

"Mais Andvarinaut est toujours au doigt de Gudrun, la malédiction d'Andvari n'est pas terminée. Quant au trésor du Nain, Gunnar et Hogni s'en sont emparé et l'ont caché dans le Rhin, à l'intérieur d'une caverne connue d'eux seuls."
"Gudrun, remplie d'horreur par la mort de Sigurd et le rôle de ses frères dans son assassinat entreprit elle aussi de se venger. Mais sa sorcière de mère veille et une fois encore, administra un philtre à l'insu de Gudrun qui eut pour effet de l'emplir d'amour et de fidélité à l'égard de ses frères. Gunnar et Hogni sont toujours occupés à accroître leur pouvoir et dans ce sens donnèrent leur sœur en mariage à Atli, roi des Huns. Atli puissant monarque, mais néanmoins plein de cupidité a entendu parler du trésor de Sigurd... Le temps passa et Gudrun donna deux fils à Atli. Puis Atli se décida à passer à l'action et invita Gunnar, Hogni et tous les seigneurs Nibelungs à une fête en ses murs.
C'est là que tous les Nibelungs furent mis à mort à la seule exception de Gunnar et Hogni, maintenus en vie pour avouer l'endroit où se cache le trésor. Les deux frères jurèrent, sur la foi d'un serment échangé entre eux, de ne jamais révéler l'emplacement de la caverne. Gunnar est d'autant plus résolu à ne dire mot que la tête tranchée de Hogni est tantôt amené à lui. "- Il n'y a jamais eu de serment. Je craignais seulement qu'Hogni pût troquer le trésor contre sa vie. Maintenant que vous avez tué mon frère, je suis seul à connaître le secret ! Jamais je ne le révélerai." Saisi d'un accès de rage, Atli mit fin à la vie de Gunnar."

"Gudrun, une nouvelle fois, eut le cœur empli de douleur par la mort de ses frères. Et cette fois, aucun philtre ne pouvait plus s'opposer. Décidée qu'elle était à venger l'anéantissement des Nibelungs. Atli fêta dans son palais sa victoire sur les Nibelungs. Gudrun commença par tuer ses deux enfants, fils d'Atli puis mêla leur sang au vin, embrocha et rôtit leurs entrailles et donna le tout à son mari. La nuit tombée, elle coupa la gorge du roi hun dans son sommeil et termina par mettre le feu au grand palais. S'ensuivit le plus grand bûcher jamais vu au pays des Huns, cause de la mort de tous les soldats et vassaux d'Atli."
Peu à peu, la folie envahit Gudrun tant ses souvenirs étaient effroyables. Elle quitta le pays, et se dirigea vers une haute falaise, ou elle contempla l'anneau rayonnant d'Andvari pour une dernière fois puis, en soupirant, emplit de pierres sa tunique et sauta dans la mer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Sam 7 Oct - 23:49






Sigyn est la fidèle épouse de Loki, avec qui elle eut deux enfants : Narfi et Vali. Sigyn est surtout connue dans les légendes comme celle qui protégea Loki du venin de serpent en tenant un bol au-dessus de lui.




Lorsque les dieux emprisonnèrent Loki dans une caverne pour le punir d’être à l’origine de la mort de Balder, ils l’attachèrent solidment et suspendirent un serpent dont le venin gouttai sur son visage. Sigyn en épouse loyale tenait une coupe au-dessus de son visage pour éviter que le venin le touche. Mais il lui fallait de temps en temps vider la coupe et au contact du venin Loki se tordait de douleur ce qui provoquait des tremblements de terre.






Sigyn protégeant Loli de M.WINGE, 1890




Sigyn protégeant Loki par A. RACKHAM






_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Dim 8 Oct - 0:02






skadi (ou Skade) était la déesse du ski et de la chasse. Son père, le géant Thiazi, fut tué par les Ases après avoir volé les pommes d’or.



Skadi d’après H.L.M. (1901) (source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Skadi)







pour venger son père, elle attaque toute armée, les Ases. En guise de comproms, les dieux lui proposèrent de l’or mais elle refusa alors ils lui proposèrent d’épouser l’un des leurs.

Elle accepta à condiion qu’on la fit rire ce qui ne fut pas trop difficile pour Loki toujours prompts à faire des pitreries, qui s'attacha les testicules à une chèvre.

Puis elle demanda qu’en l’honneur de son père, ses yeux soient placés dans le firmament comme deux nouvelles étoiles.


Skadi se choisit un époux parmi les dieux d'après leurs pieds
https://fr.wikipedia.org/wiki/Skadi


Mais pour choisir son futur époux elle ne pouvait voir que les pieds. Elle désigna les plus beaux car elle croyaut avoir choisi le beau Balder chez lequel rien ne devait être laid; en fait les pieds étaient ceux du vieux Njörd.


Skadi choisit Njörd


Le couple ne put se mettre d’accord sur l’endroit où résider; Njörd préférait la proximité de l’océant et le cri des mouettes qui horripilait Skadi. Skadi se sentait chez elle au milieu des montagnes de Jotunheim et les forêts de Trymheil, où elle et son père avaient vécu, à écouter les hurlements des loups qui terrorisaient tant Njörd. Finalement, ils se mirent d’accord pour faire un test et vivre neuf jours à Trymheim et trois nuits à Noatum.
Par la suite, ils décidèrent de passer la moitié de l’année dans chaque résidence.



Njörd voulant vivre à la mer, W. G. Collingwood, 1908
https://fr.wikipedia.org/wiki/Skadi


Skadi voulant vivre à la montagne, W. G. Collingwood, 1908
https://fr.wikipedia.org/wiki/Skadi


mais cela n’améliora pas beaucoup leurs relatios d’autant plus que Skadi avait beaucoup de points communs avec Ull, dieu de l’hiver et de la chasse. Dans le chapitre 8 de l’Heimskringla, il est écrit qu’elle donna plusieurs enfants à Odin dont Saemingr, roi de Norvège.

Skadi était bonne skieuse, et chassait les animaux de la montagne avec son arc et ses flèches. Elle était aussi appelée “Ondurdis” la reine du ski ou comme la déesse des archers.


Skadi accrocha le serpent ruisselant de venin au-dessus du visage de Loki pour le punir de la mort de Balder. On ne sait pas bien ce qui la fit agir ainsi : est-ce le désir de venger Balder dont elle était amoureuse ou bien pour punir Loki de s’être vanter d’avoir été le pus rapide et le plus ardent à tuer Thiazi?







_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Dim 8 Oct - 0:05




Skirnir, le domestique de Freyr aida son maitre à conquérir le coeur de Gerd aux bras blancs.







Skirnir et Gerd


Quand Freyr vit Gerd pour la première fois il en tomba éperdument amoureux mais il ne savait pas comment lui déclarer sa flamme; il demanda alors à Skirnir d'aller à Jotunheim et de courtiser Gerd pour lui.
Skirnir demanda Freyr de lui prêter son coursier, son mystérieux anneau à la flamme vacillante et aussi son épée qui combat les Trolls. Freyr fut d'accord de lui prêter toutes ces choses et Skirnir se mit en route.
Skirnir alla à Jotunheim à la cour de Gymir. Il y avait des chiens sauvages attachés à la porte de la clôture de tonnelle de Gerd. Skirnir alla alors voir un berger qui était assis sur un monticule et lui a demandé comment il pourrait entrer chez Gerd. Le berger lui répondit qu'il n'y avait aucun moyen pour gagner les appartements de la gentille fille de Gymir. Skirnir fit sauter son coursier par dessus le mur de flamme et ensuite il est parvenu dans la halle de Gymir. Gerd l'accueillit et demanda à sa servante de faire asseoir l'étranger sous la tonnelle et de lui offrir de l'hydromel bien qu'elle ait pu craindre quelque reproche de son frère.
Gerd demanda à Skirnir s'il était un Elfe, un Ase ou un Vane à quoi il répondit qu'il n'était aucun de ces êtres, encore il est venu seul par l'anneau de feu pour contempler les halles de Gymir. Skirnir offrit à Gerd onze pommes d'or si elle consentait à dire qu'elle aimait Freyr et qu'il était le plus cher à son cœur. Gerd a répondu qu'elle ne prendrait pas les pommes pour faire plaisir à n'importe qui et qu'elle ne demeurerait non plus avec Freyr tant qu'ils seraient vivants. Skirnir lui a offert l'anneau d'or, Draupnir, si elle consentait à aimer Freyr. Gerd répondit qu'elle ne voulait pas de Draupnir, qu'elle ne manquait pas d'or dans la halle de Gymir. Skirnir menaça de lui couper la tête si elle ne rapporterait pas son amour à Freyr. Gerd lui répondit que ni l'or ni la violence ne pourrait la convaincre de faire quelque chose contre sa volonté.


Freyr et Skirnir


Elle a continué en lui disant que si Gymir, son père, était là, Skirnir serait bon pour un combat à mort. Skirnir lui montra son épée et lui dit que cette lame était l'une des plus fines du monde. Skirnir alors menaça d'ensorceler Gerd. Il lui dit qu'il la rendrait très laide que plus aucun homme ne lui adresserait plus un seul sourire ni ne lui déclarerait leur amour. Elle deviendrait telle qu'elle donnerait "une vision à glacer le sang" à tous les futurs prétendants. Elle serait emprisonnée et elle aurait seulement du lait aigre de chèvres àboire.
Skirnir lui montra alors les runes gravées sur la baguette magique: il y avait, la rune 'thurs' et trois autres encore.
Gerd a alors offert de l'hydromel à Skirnir dans une coupe de cristal et lui a dit qu'elle consentait à être sa femme et qu'elle le rencontrerait dans neuf nuits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Dim 8 Oct - 0:06



Skrymir est le géant rencontré par Loki et Thor accompagnés de leurs serviteurs Thialfi et Roskva alors qu’ils traversaient une forêt à pied car un des boucs boitait.

Dans cette grande forêt aux arbres immenses, l'obscurité tomba rapidement et dans les ténèbres ils cherchèrent un abri pour passer la nuit; ils découvrirent ce qui ressemblait à une vaste demeure où ils pourraient dormir. La porte d'entrée de la maison était aussi large que la maison elle-même. Mais ils étaient à l'abri du froid et ils s'endormirent jusqu'à ce que le sol tremble et les réveille. Effrayés, Thor et ses compagnons quittèrent leur refuge et trouvèrent en sortant une autre pièce plus étroite où ils se sentirent plus en sécurité, bien que tout au long de la nuit des sifflements et des grondements se fissent entendre et Thor préféra monter la garde.

A l'aube Thor, armé de son marteau, sortit du refuge et découvrit qu'ils avaient dormi dans un immense gant, puis dans le pouce du gant, et un Géant dormait et ronflait à proximité. Thor revêtit alors sa ceinture magique Megingiord, ce qui accroît immédiatement sa force, et s'apprêtait à frapper le géant mais, celui-ci se réveilla alors Thor préféra lui demander son nom. Le géant qui s'appelait Skrymir lui demanda qui avait pu avoir la force de déplacer son gant.
Les Ases se firent connaitre et le géant décida de les accompagner mettant même sur son dos le grand et lourd sac de victuailles. Ils marchèrent ensemble pendant toute une journée puis, en le soir venu, ils s'arrêtent sous un grand chêne où Skrymir s'étend pour dormir.
Malgré sa force, Thor ne peut ouvrir le sac à provisions et, en colère, il frappe violemment la tête de Skrymir avec son marteau, Mjöllnir. Le géant se réveilla et demanda simplement si une feuille du chêne était tombée sur sa tête. Thor le rassura et il se rendormit.
Au milieu de la nuit, Thor frappa à nouveau Skrymir avec son marteau qui s'enfonça profondément dans la tête du géant qui se réveilla et demanda cette fois si un gland du chêne lui était tombé dessus. Thor le tranquillisa et Skrymir se rendormit à nouveau.


Un peu avant le jour, Thor frappa une nouvelle fois de toutes ses forces le géant sur la tempe. Le marteau s'enfonça alors jusqu'au manche. Skrymir se redressa, il se gratta la tête et demanda s’il y avait des oiseaux dans cet arbre car il avait l'impression que des feuilles ou des brindilles lui étaient tombées sur le crane.
Le jour s’était levé et Skrymir préconisa aux voyageurs de reprendre la route car il y avait encore loin pour atteindre la forteresse d’Utgard. « Je sais leur dit-il que vous êtes étonnés de voir combien je suis grand, mais à Utgard, il y a des hommes encore plus grands que moi. Oubliez votre arrogance car le seigneur du lieu, Útgarða-Loki, ne tolérera pas les vantardises de petits hommes comme vous et les
habitants du Jotunheim ne supportent pas les gens arrogants. Le mieux serait de retourner d’où vous venez, et je vous le recommande. Mais si vous continuez vers l'est, vous arriverez bientôt à Utgard. Pour ma part je dois poursuivre vers les montagnes du nord. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Dim 8 Oct - 0:11



Un couple du nom de Mundilfari et Glaur avait deux enfants qu’ils trouvaient si beaux qu’ils avaient nommé la fille Sol, le soleil et le garçon Mani, la lune.





Les dieux réfléchirent au moyen de donner un leçon à ce couple bien prétentieux, car ils ne pouvaient pas laisser de simples humains se comparer aux astres qu'ils avaient eux-mêmes créés. Le soleil avait été façonné à partir d'une étincelle des flammes de Muspellheim mais il lui manquait peut-être un conducteur. Alors ils enlevèrent Mani et Sol qui venait tout juste de se marier à Glen.



Sol et Mani



Mais il fallait d'abord résoudre un problème d'ordre technique car il n'était pas possible d'utiliser un char sans protection contre l'immense chaleur qui rayonnait de l'astre de feu. Pour protéger le char (Alfrodull) de Sol il fallait refroidir. Aussi les Dieux placèrent-ils à l'encolure des coursiers Arvak et Alsvid deux énormes soufflets qu'on appelait Isarnkoll, le froid de fer. C'est ainsi que Sol devint la conductrice du char du soleil (Soleil est du genre féminin) mais elle ne peut jamais interrompre sa course car le loup Skoll la pourchasse et il engloutira le soleil lors du Ragnarök. Les éclipses solaires signifiaient que Skoll avait presque rattrapé Sol. C'est pourquoi il faut faire beaucoup de bruit pour éloigner Skoll. Moment de terreur.


Alfrodull est le nouveau soleil qui naitra d'une fille de Sol après le Ragnarok.
Dans d'autres versions ce serait le Géant Dagr (Jour) qui ferait le tour de la Terre en 24 heures emmené par son cheval, Skinfaxi "Crinière brillante, qui éclaire le monde.
Les dieux confièrent à Mani le char de la Lune qui lui aussi est poursuivi par le loup Hati. Comme il s'ennuyait dans cette ronde sans fin, il enleva à son tour deux enfants, Bil et Hjukin qui étaient partis chercher de l'eau à la source de Byrgir. La fille Bil étant visible lors de la décroissance de la lune tandis que le garçon Hjukin était présent lors de la croissance de la lune.
Les deux loups qui poursuivent les astres ont été lancés en l'air par une Géante qui vivait à l'est de Mannheim dans une la forêt de fer.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Dim 8 Oct - 0:13








Svanhild est la très jolie fille de Sigurd et de Gudrun dont la mort horrible est racontée dans de nombreux récits nordiques.

Le roi Iobak l’accueillit dans sa demeure lorsque Gudrun, veuve de Sigurd puis du roi Alti, se remaria avec lui. Gudrun et Iobak eurent trois fils Erp, Sorli et Hamdir.

La beauté de Svanhild attira les regards du roi Ermanaric qui envoya son fils Randvér la chercher pour l'épouser, mais les jeunes gens seraient tombés amoureux l'un de l'autre
Le roi fit pendre son fils pour trahison.
Par la suite, Ermanaric fit tuer Svanhild dans la forêt par ses hommes et piétiner son corps par leurs chevaux.
Alors Gudrun poussa ses trois fils à venger Svanhild et tuer Ermanaric mais ils périrent dans cette aventure qui anéantit les descendants de Giuki.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Dim 8 Oct - 0:16



Thialfi et Roskva sont les deux enfants d'un couple de paysans que Thor prit à son service.
Thor est allé tout autour de la terre avec son étonnant attelage composé d’une carriole trainée par deux boucs répondant au nom de Tanngrisnir, celui qui grince des dents, et Tanngnjóstr, celui qui a des dents clairsemées.



Thot et Loki arrivant chez les parents de Thialfi et Roskva


Ces boucs avaient la possibilité de se régénérer après avoir été tués. Il suffisait de rassembler leurs os intacts dans leur peau et de passer Mjöllnir par dessus. Accompagné de Loki, Thor s’arrêta chez une famille de paysans et le soir venu, Thor prit ses boucs et les abattit tous les deux, puis ils furent écorchés et mis à bouillir dans une marmite. Quand tout fut cuit, Thor et Loki s'assirent pour souper, et Thor invita le paysan, sa femme, son fils Thialfi ou Thidlfi ou Thjelvar (Fouineur), et sa fille Roskva (Alerte), à partager ce repas. Thor alors mit les peaux des boucs à quelque distance du feu et dit à ses hôtes de jeter tous les os dessus. Le repas fut très agréable mais Thialfi prit l'os de la cuisse d'un des boucs et le perça avec le couteau, pour récupérer la moelle.
Thor passa une excellente nuit et à l’aube, il se leva, s'habilla puis il prit son marteau Mjöllnir, le souleva en l'air et consacra les peaux des boucs. Aussitôt ceux-ci se levèrent ; mais l'un des deux boitait de la patte arrière. Thor s'en aperçut et déclara que le paysan ou quelqu'un de sa maison n’avait pris assez de précaution avec les os de ce bouc : il était évident que l'os de la cuisse avait été brisé.
Inutile de dire combien le paysan était effrayé, lorsqu'il vit Thor froncer ses sourcils, et il pensa , en voyant ses yeux, qu'il allait être foudroyé sur place, rien que par son regard. Thor serrait si fortement le manche du marteau, que ses phalanges en blanchirent. Le paysan, comme on pouvait s'y attendre, fit tant que tous ceux de sa maison se lamentèrent, demandèrent d'être épargnés et offrirent, comme indemnité, tout ce qu'ils possédaient.
Quand Thor vit leur frayeur, sa colère s'apaisa; et à titre de dédommagements, il exigea que leurs deux enfants, Thialfi et Roskva soient désormais ses serviteurs-liges et tous deux le suivent depuis continuellement. Ils participèrent même à ceratins défis comme chez le Geant Skrymir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Dim 8 Oct - 0:19



Thiazi ou Thiassi était le fils d'Olvaldi et le frère des géants Gang et Idi. Il était aussi le père de Skadi


Loki frappant Thiazi avec une perche


Malgré la faim qui tenaillait leur estomac, les dieux attendirent patiemment que le temps de cuisson se fût écoulé avant de se saisir du bœuf. Mais quelle ne fut pas leur cruelle déception quand ils constatèrent que la viande était encore crue, ils prolongèrent alors la cuisson mais à chaque fois, ils ôtaient les pierres du four ils ne pouvaient que constater que la viande n'était toujours pas cuite.
Alors qu'ils discutaient entre eux des raisons de ce mystère un grand aigle qui se trouvait percher sur un arbre à proximité s'adressa à eux pour leur demander un peu de nourriture et en leur affirmant qu'il était le seul responsable de cet état de fait. Il suggéra aux dieux un marché : il lèverait le charme qui empêchait la cuisson à la condition toutefois de recevoir une part de nourriture. Sans tergiverser plus longtemps les dieux donnèrent leur accord en se disant que l'aigle était bien gros mais que quelques bas morceaux lui suffiraient amplement et la cuisson se termina normalement.
Mais l'aigle avait manifestement une conception bien personnelle du partage car il s'arrogea les meilleurs morceaux en laissant aux dieux ahuris, la carcasse. Alors Loki prit une longue branche pour le punir. Mais quand le bâton toucha le plumage de l'oiseau, il resta coller. C'est ainsi que Loki se retrouva prisonnier de aigle qui s'envola traînant au bout de la perche un Loki interloqué et impuissant. Le géant Thiazi car c'était lui qui s'était transformé en aigle fit une nouvelle proposition à Loki : il désirait simplement voir Idunn et ses pommes d'or dans un endroit calme, connu de lui.
Voir la suite de la légende sur la fiche d'Idunn.





_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Dim 8 Oct - 0:26


Fils d’Odinn et de Jord, membre des Ases, Thor était le dieu de la force et du tonnerre.


Thor et ses boucs par LAVERDET


Il a été révéré tout d’abord sous le nom de Donar ou Donner qu’on retrouve encore de nos jours dans Donnerstag alors que les Anglais utilisent Thursday (le jour dédiéà Thor).

Son visage était orné d’une longue barbe rousse tout comme ses sourcils et sa voix puissante couvrait le tumulte des combats. Infatigable et noble guerrier, Thor était le principal ennemi des Géants.

Mais ce valeureux guerrier était aussi rude que simple. Un des poêmes de l’Eddat fait ressortir sa gaucherie par rapport à Odin, plus habile que son interlocuteur à former un récit.
Au cours d’un de ces voyages, il arriva à un bras de mer qu’il ne pouvait pas traverser. Il héla un passeur, Harbard (Barbe grise) qui n’était autre qu’Odin grimé. Thor proposa d’appétissantes choses à manger (selon lui, un brouet d’avoine et un hareng) pour convaincre Harbard de le transporter. dédaigneux, ce dernier refusa de le faire passer, alors Thor, vexé, se nomma et lui cita ses hauts faits d’armes puis il passa aux conquètes féminines mais chaque fois Odin le contredit moqueusement.

Neanmoins Thor jouissait d’une vénération importantes de la part des peuples germaniques et nordiques qui élevèrent de nombreux enfants recevaient le prénom de Thor (toujours utilisé de nos jours) pour qu’ils soient placés sous sa protection.


Thor contre les Géants par Boris VALLEJO


Il brisait la tête de ses ennemis avec son redoutable marteau Mjöllnir. Cette arme de jet revenait toujours dans la main de Thor mais il avait besoin pour l’utiliser de Járngreip ses gants de fer et Megingiord sa ceinture magique qui doublait sa force. Mjöllnir qui signifie “foudre étincelante” était porté en amulette autour du cou même pendant la christianisation de la Scandinavie. Cet objet magique ne sert pas seulement d’arme, il sert aussi de cnsécraton du mariage c’est pourquoi il passe également pour le patron des noces et le protecteurs des couples mariés.

Comme les autres dieux Thor a une demeure dans l’Asgard qui s’appelle Thrudhvangr (champ de force). Elle était la plus vaste du monde avec 540 chambres et une salle immense nommée Bilskirnir (Eclat scintillant) où il vit avec ses enfants et sa femme. Quand il n’est pas dans son palais, il parcourt le monde dans son chariot tiré par deux boucs extraordinaires Tanngniost (dents grinçantes) et Tanngrisnir (dents étincelantes ou qui montre les dents). Ces boucs lui servent également de nourriture car ils peuvent être tués et cuisinés; le lendemain Thor n’a qu’à passer Mjöllnir au-dessus de leurs os pour les régénérer. Mais il ne faut pas que les os soient abimés comme l’avait fait Thialfi. Il ne pouvaient pas emprunter le pont Bifrost à cause de la chaleur dégagée par son équipage.

AMOURS

Sa femme est Si faux cheveux d’or. Loki ayant coupé les cheveux de sa femme, Thor menaça de lui fracasser la tête avec Miolnir et lui demande d’arranger cela le plus rapidement possible. Ce dernier demanda aux Alfes noirs (Eitri et Brokk) de confectionner une chevelure en or pour apaiser Thor. Cette chevelur avait la propriété de pousser comme de vrais cheveux. C’est pourquoi les nordiques appelaient aussi l’or “la chevelure de Sif”. Il aurait eu aussi une maitresse la géante Járnsaxa mais qui ne serait qu’un autre nom de Sif.












Thor est le héros de plusieurs récits légendaires.






1) Thor est allé tout autour de la terre avec son étonnant attelage composé d’une carriole trainée par deux boucs répondant au nom de Tanngrisnir, celui qui grince des dents, et Tanngnjostr, celui qui a des dents clairsemées. Un jour, il s’arrêta chez un couple de paysans et il leur offrit ses boucs pour le diner en leur demandant de bien faire attention de laisser les os intacts pour qu’il puisse régénérer son attelage le lendemain. Malheureusement le garçon fendit un os pour en récupérer la moelle. Le lendemain après avoir reconstitué ses boucs il s’aperçut que l’un d’eux boitait. En dédomagement, il exigea que les enfants thialfi et Roskva soient désormais ses serviteurs-liges.

2) Thor sera vaincu lors du crépuscule des dieux. Il le sait. Il s’entre-tuera avec le serpent du Midgard. Il était le dieu le plus adoré par les hommes à qui il assurait la fertilité. Il aurait pu le tuer une fois. Alors qu’il était dans une barque, il lança un grappin dans l’eau avec une tête de boeuf comme appât. Le serpent du Migard mordit à “l’hameçon” et Thor commença à le hisser, mais avant qu’il ait pu finir, son accompagnateur, un Géant du givre, pris peur et coupa la ligne alors que Thor s’appretait à le tuer d’un coup de Miolnir. Le serpent plongea aussitôt dans la mer. Les textes disent que Thor ne le reverra plus jamais avant le crépuscule des dieux.


3) Un matin en s’éveilant, Thor s’aperçoit que son marteau a disparu. Troublé, il va prendre conseil au près de Loki. “Le marteau précieux, dit Loki, a sans doute été ravi par quelque géant”. Et il s’offre lui-même pour aller chercher le marteau. Pour la recherche du marteau, il emprunte à la déesse Freyja son vêtement magique à plumes, qui permet de traverser les airs et gagne à tire d’ailes le séjour des géants. Il y rencontre bientôt le géant Thyrm, l’interroge et apprend que c’est lui le ravisseur. Le marteau a été caché sous terre à huit brassées de profondeur : Thyrm ne consentira à rendre le marteau que si on lui donne la main de Freyja. Cette réponse rapportée aux dieux, les jette dans la consternation; ils se réunissent, délibèrent, mais ne trouve pas de solution. Il se résigne donc à prier Freyja d’accepter le marché qu’on lui propose. Mais Freyja s’y refuse, indignée; elle ressent un si grand courroux que les veines de son cou se gonflent jusqu’à faire éclater son beau collier d’or qui roule à terre. Dans leur embarras, les Ases se résolvent alors à ce stratégèm sur les conseils de Heimdall : on revêtira Thor lui-même d’habits de femme, on lui passera au cou le collier de Freyja et on le recouvrira d’un voile de mariée.


Après quelques hésitations, Thor finit par se prêter à cette mascarade. Vêtu en femme, il se rend au pays de Thyrm ; Loki l'accompagne, déguisé en servante. Les deux Ases reçoivent chez le géant un accueil magnifique. Dès le premier soir, Thyrm fait préparer le festin des noces. La supposée fiancée fait paraître un appétit prodigieux : à elle seule, elle a dévoré tout ce qu'on avait réservé aux femmes du Palais, c'est-à-dire un bœuf entier, huit saumons, de nombreuses épices ; elle boit par surcroît trois tonneaux d'hydromel. Le géant s'étonne grandement d'une telle voracité.
Mais Loki n'est point embarrassé de lui donner une explication : pendant huit jour entiers, dit-il, Freyja n'a rien voulu manger ni boire, tant était violente la nostalgie qui la poussait vers le pays des géants. Thyrm, rasséréné et plus épris que jamais, veut embrasser la future mariée ; mais quand il lève le voile qui couvre le visage de la déesse, il ressent un tel effroi à voir les éclairs qui jaillissent de ses yeux qu'il fait un bond en arrière. Loki l'apaise encore; pendant les huit dernières nuits, déclare-t-il, Freyja n'a pas dormi, tant elle était agitée du désir de partir pour le pays des géants ; et c'est pourquoi ses yeux jettent un tel feu. À ce moment, désireux de donner à son union avec Freyja la consécration rituelle, Thyrm envoie chercher le marteau Mjornir et ordonne que, selon la coutume, on le pose sur les genoux de la fiancée. Le cœur de Thor rit dans sa poitrine. D'une main vigoureuse, le dieu saisit l'arme et la brandissant joyeusement, abat Thyrm et toute sa suite de géants. Puis, satisfait et calme, il retourne chez les Ases.



Thor et le serpent Jormungand


4)
Le gant du Géant Skrymir
5) Chez Utgarda-Loki
6) Le combat de Thor contre Hrungir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Dim 8 Oct - 0:28







Thrud était la fille de Thor et de Sif dont le nom signifie “la force féminine” et qui est décrite comme une vierge à la peau aussi blanche que la neige.




Alvis courtisant Thrud


Les Ases avaient proposé au Nain Alvis la main de Thrud en paiement d’une commande d’armes (peut-être le fameux marteau de Thor). Mais Thor ne fut pas d’accord fit passer une épreuve à Alvis pour vérifier que le Nain était bien digne de Thrud. Celui-ci devait répondre à une série de questions portant sur le nom des éléments dans les neuf mondes.

Par exemple pour les forêts :
- “La forêt” est le nom donné par les Hommes, la “crinière des champs” pour les Ases;
- Les “collines d’Algues” elles sont appelées à HelheimLa “nourriture des flammes” poru les Géants, les “branches Sacrées” pour les elfes
- Le “Bâton Enchanté” par les Vanes


Répondant brillament à toutes les questions, il semblait connaitre le nom de toutes les choses dans les Neuf Mondes, mais il ne fit pas attention que le soleil était en train de se lever et il fut surpris par les premiers rayons qui le transformèrent en pierre, car les nains vivent sous la terre ou la nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Lun 9 Oct - 8:01









Dieu germanique du ciel et de la guerre, Tyr joue aussi le rôle de dieu de la justice. Tyr est un avatar de Tiwaz. Les écrivains romains l'on associée à Mars. C'est pourquoi le troisième jour de la semaine, dénommé selon Mars (Mardi) par les romains, s'appelle en anglais Tuesday (Jour de Tiw, Tiw's day). Dieu de la guerre, il a hérité de l'une des parties du pouvoir d'Odin. Dans les batailles, il décide de la victoire. Intrépide et inflexible, il se refuse à tout compromis.

Bien que Tyr ait joué un rôle important dans la religion des germains continentaux, il joua un rôle mineur dans la mythologie nordique comme c'est rapporté par les écrivains islandais. Son rôle semble avoir été graduellement usurpé par Odin.




Il sacrifia l'une de ses mains pour emprisonner le loup Fenrir. Dans l'Edda en prose de Snorri Sturluson, c'est Tyr qui place sa main dans la gueule du loup Fenrir comme garantie que les dieux ne lui voulaient pas de mal quand ils le lièrent avec la chaîne Gleipnir. Quand les dieux refusèrent de libérer Fenrir, il mordit la main de Tyr, qui devint ainsi "le dieu à une main". Selon Snorri, le loup Garm tua Tyr au Ragnarök.


[/ center]
Týr nourrit Fenrir, de Louis Huard (1891).








_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Lun 9 Oct - 8:05




UII






Ull (ou Ullr) était le fils adoptif de Thor et le fils de Sif. Il avait de nombreux points communs avec la déesse du ski, Skadi qu'il épousera quand elle se sépara de Njörd. Ull, était le dieu de l'hiver et de la chasse. C'était un bon skieur, un excellent chasseur et valeureux guerrier qui vivait à Ydalir. Son arc était très puissant et prècis; il avait aussi un bouclier très solide que les combattants invoquaient souvent pour se protéger contre les armes de leur ennemi.





Ce bouclier pouvait aussi servir de bateau. Il avait une paire de raquettes faites d'os qui lui permettaient de marcher sur la neige. Dans l'Eddas on dit aussi qu'il pouvait enregistrer des runes magiques sur d'un morceau d'os et le changer en navire qui pouvait le transporter terre et mer selon son bon vouloir.

Ull signifie la gloire ou la grandeur et son nom prouve qu'il était un dieu céleste, un des plus importants à Asgard. Il fut même choisi pour remplacer Odin pendant dix ans quand ce dernier s’absenta.
Au temps des vikings sa renommée fut considérablement atténuée, car la chasse avait beaucoup moins d'importance. Le dieu de la guerre et de la justice, Tyr, aussi brave et aussi courageux le remplaça peu à peu mais il est possible que Ull et Tyr soit en fait la même personne.
Lors du Ragnarök il périra lors de la dernière bataille.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Lun 9 Oct - 8:15






Odin







Utgarda-Loki est un Géant qui vit dans sa résidence d'Utgard dans le Jötunheim excelle dans l'art de l'illusion.
Un jour Loki et Thor lui rendirent visite et furent invité à participer à des défis, simples en apparence mais qui allaient mettre les Ases dans des situations ridicules.
Le premier défi s'adresse à Loki qui doit concourir pour le titre du plus gros mangeur contre Logi.
Dans le second défi le jeune Thjalfi doit se montrer plus rapide qu'Hugi
Puis c'est le tour de Thor mais il se révèle lui aussi incapable de vider la corne à boire d'Utgarda-Loki ou de vaincre à la lutte une vieille femme et encore moins de soulever un chat.
Thor et ses compagnons sont très affectés par leur défaite d'autant plus qu'Utgarda-Loki et sa suite se moquent ouvertement d'eux. Le lendemain Utgarda-Loki toujours aussi goguenard leur révèle qu'ils ont été les jouets d'une illusion.
- Logi était en fait le feu qui dévore tout.
- Hugi était la pensée toujours aussi rapide.
- La queue de sa corne à boire plongeait directement dans la mer et les gorgées de Thor ont donné naissance au phénomène des marées.
- La vieille femme était l'incarnation de la vieillesse qui est toujours la gagnante
- Et enfin le chat était le serpent Jormungand qui se déroulait au fur et à mesure que Thor le soulevait sans jamais arriver à lui faire décoller ses pattes du sol.
Il lui révèle aussi qu'il est le Géant Skymir et il lui explique que le sac était fermé par un lien de fer enchanté, que les coups de marteau n'ont pas atteint sa tête mais des collines et créant trois profondes.

_________________


Dernière édition par Lanaelle le Lun 9 Oct - 8:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Lun 9 Oct - 8:40



Vafthrudnir, était un géant de la glace d'une immense sagesse, qu'il aurait acquise en consultant les morts. Comme Odin, qui s'était pendu durant neuf nuits à l'arbre cosmique Yggdrasil afin de devenir sage, Vafthrudnir avait été temporairement mort. Frigg avait en garde son époux devant l'étendue des connaissances du Géant.


La joute entre Valfthrudnir et Odin
Par Lorenz FROLICH (1895)


Afin de comparer ses connaissances à celles du géant, Odin se déguisa et se rendit chez Vafthrudnir. Là, il défia le grand « maître des énigmes » et tous deux se mirent à tester leurs connaissances respectives du passé, du présent et du futur.
Après une impressionnante joute d'Odin et de Vafthrudnir où chacun posait une série de questions à son adverdaire, Vafthrudnir fut finalement vaincu par une question à laquelle il était impossible de répondre. En effet, le dieu lui avait demandé ce qu'il avait murmuré à son défunt fils, Balder, avant d'allumer son bûcher funéraire.
Cette histoire laisse supposer que la connaissance anticipée d'Odin lui permettait d'assurer à Balder qu'il serait ressuscité et adoré sur la nouvelle terre, qui sortirait de l'eau, « fraîche et verte », après le Ragnarök, le crépuscule de dieux et la fin du monde.
A ce moment-là, Vafthrudnir reconnut Odin et admit que nul ne pouvait savoir ce qu'il avait murmuré à l'oreille de Balder. Et il ajouta ces derniers mots : « Ainsi, je me suis mesuré à Odin, qui demeure le plus sage. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Lun 9 Oct - 8:43




Il existe deux personnages au nom de Vali :





1) Peu d’informations sur l’histoire de Vali subsistnet dans les textes ; on sait toutefois que le fils d’Odin et de sa maitresse, la Géante Rind.  Il ne lui fallut qu'une seule journée pour prendre une taille adulte et accomplie sa destinée ! Il occupait un trône dans Gladsheim et résidait dans un palais appelé Valaskialf. La vie de Vali est prédestinée.

Comme le prédisait la prophétie :
« A l’Ouest, Rind donnera naissance à Vali. Et une nuit, il vengera le fils d’Odin. Il ne se lavera pas les mains, ni ne peignera ses cheveux jusqu’à ce que le meurtrier de Balder brule au bûcher »…
Effectivement c’est lui qui tua Hoder, le meurtrier involotaire de Balder.

Il survivra avec son demi-frère Vidar au Ragnarök.



Vali. Illustration de Carl Emil Doepler (1882).
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vali_(fils_d%27Odin)




2) Vali est également le fils de Loki qui lors du châtiment de son père sera transformé en loup par Odin et qui ria dévirer immédiatement son propre frère, Nari.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Lun 9 Oct - 8:55




Vidar


Vidar était le fils d’Odin et de Grid (ou Gridr). Grid était la géante qui informa Thor du piège tendu par le Géant Geirroed et Loki, et lui prêta ses armes.


Vidar était le dieu du Silence et de la Revanche, le second Dieu le plus fort après Thor.
Vidar était très indépendant, et il savait apprécier sa liberté par une vie dans le calme et une solitude complète.
Son palais, situé dans les profondeurs d'une épaisse forêt d'Asgard, était connu sous le nom de Vidi.

Cet endroit ressemblait à un jardin enchanté où les fleurs abondaient au milieu de la verdure et des grands arbres.

Lors du Ragnarök, son père sera tué par Fenrir, et la mort d’odin déclenchera sa colère. Il se mesura au monstre à mains nues et coinçant son pied dans la mâchoire inférieure du loup grâce à ses brodequins magiques. Il  saisira alors la mâchoire supérieure d’une main et lui arracha les entrailles de l’autre.
Son nom aurait été choisi par rapport au fait qu’il déchirera le mal en deux. Il survivra à  la bataille et il sera l’un des dieux majeurs dans le Monde du Renouveau, une fois créé.









_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Lun 9 Oct - 8:58





Weiland était un célèbre forgeron, le fils d’un marin et d’une sirène.





L’histoire de Weiland est celle d’une vengeance. En effet, le Roi de Suède, Nidud, lui fit couper les tendons et l’exila dans une île lointaine pour qu’il lui fabrique des armes, des cottes de mailles et des bijoux.



Weiland à sa forge par Max KOCHI


Mais un jour, il tua les deux fils du Roi venus pour prendre les oeuvres de Weiland. Ce dernier renvoya les têtes à Nidud, celles-ci étant empalées sur des pics, leur visage incrustés de pierres précieuses et d’argent. Il vola alors jusqu’au Valhalla avec des ailes qu’il s’était confectionné et demanda l’hospitalité au Dieu Odin…

Il y a de nombreuses versions différentes sur Weiland. Dans certaines il aurait tué les fils de Nidud et violé sa fille, il est également noté que Weiland et ses frères firent prisonniers trois Valkyries se baignant dans un lac et les gardèrent captives pendant neuf ans, et qu’avec leurs ailes de cygne, le forgeron s’en fabrique une paire et partit rejoindre sa femme Alvit à  Alfaheim (les autres version de son départ au Valhalla écarte l’hypothèse qu’il ait fait prisonnière des Valkyries). Il serait également à l’origine du fabuleux labyrinthe Islandais connu sous le nom de “maison de Volund”.

Weiland était appelé Volund ou Voludr en Scandinavie, Weilun en Germain, et Waylant en anglais. Son histoire peut bien sûr être comparée à celle de Dédale (pour le labyrinthe et les ailes) mais aussi d’Héphaïtos, le Dieu forgeron Grec. A noter que l’ile de Lemnos est une ile volcanique à l’instar de celle où fut banni Weiland. Enfin, le long tumulus connu sous le nom de  Smithy (Forge) près d’Uffington, dans le Wiltshire en Grande-Bretagne est associé à Weiland.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2054
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    Lun 9 Oct - 9:05




Création du monde à partir d’Ymir – FROLICH


Au début du monde, il n’y avait qu’un grand gouffre, bordé au Nord par un monde de nuées glacées (Nifleim) issu dess rivières Elivagar et par un monde de nuées de feu (Muspull) au Sud. Un jour, les deux mondes entrèent en collison et de ce choc naquit le géant Ymir.

Il fut le géniteur des Géants qui naquirent de la sueur qui ruisselait de son aisselle gauche. Les premiers dieux nés de Bor et Bestla firent la guerre aux Géants; Ymir fut tué et tous les autres géants noyés dans son propre sang, seuls Bergelmir et son épouse en réchappèrent en se mettant à l’abri dans un arbre creux transformé en barque. Ce couple donna par la suite naissance à la seconde race des Géants.

Les dieux firent la Terre avec la chair d’Ymir, l’océan avec son sang, les montagnes avec ses os, la voute céleste de son crâne soutenue par quatre nains : Austeri (Est), Vestri (Ouest), Nordri (Nord) et Sudri (Sud) et les arbres avec ses cheveux.




Ymir



Et les larves qui se nourrissaient de son corps devinrent les Nais à qui les dieux donnèrent une apparence humaine et une intelligence.

Il est aussi connu sous le nom de Brimir dont les membres servirent à renforcer les remparts de la résidence de Menglod.









_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE NORDIQUE    

Revenir en haut Aller en bas
 
MYTHOLOGIE NORDIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» mythologie nordique
» Révélation des runes, mythologie nordique
» Les elfes dans la mythologie nordique
» Ginnungagap
» Odin Sphere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le grenier de l'histoire, des mystères, de l'insolites et du féérique :: MYTHOLOGIE-
Sauter vers: