le forum de l'histoire, des mystères, de l'insolite et du féérique
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 GRANDS MAITRES DE SAINT-JEAN DE JERUSALEM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2396
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: GRANDS MAITRES DE SAINT-JEAN DE JERUSALEM   Lun 11 Juil - 22:29




GRANDS MAITRES DE L’ORDRE DE SAINT-JEAN DE JERUSALEM





A. Ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem en Terre Sainte (1099-1799)
1. Ordre en Terre Sainte (1099-1297)
a) Supérieurs de l’Ordre
Siège de l’Ordre à Jérusalem (1099-1142)
Siège de l’Ordre au Krak des Chevaliers (1142-1188)
Siège de l’Ordre à  Margat (1188-1206)
Siège de l’Ordre à Saint-Jean d’Acre (1206-1291)
b) Grand Maitre de l'Ordre (1267-1799)
a) Siège de l'Ordre à Saint-Jean d'Acre
2. Siège de l’Ordre à Chypres (1291-1305)
3. Siège de l’Ordre à Rhodes (1305-1522)
4. Siège de l’Ordre à Maltes (1530-1799)
B. Les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de Facto (1798-1805)
1. Siège de l’Ordre de Russie (1798-1803)
2. Siège de l’Ordre en Sicile (1803-1826)





SOURCE : Wikipédia





Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2396
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: GRANDS MAITRES DE SAINT-JEAN DE JERUSALEM   Lun 11 Juil - 22:58












Cet ordre, créé à Jérusalem en 1099, est dirigé par un supérieur de l'Ordre. C'est en 1267, que le pape Clément IV accorde le titre de grand maître au supérieur de l'Ordre. Le grand maître est élu à vie, dès qu'un chapitre général peut être réuni après le décès du grand maître. Il en sera ainsi jusqu'à l'abdication, en 1799, du dernier grand maître de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, Ferdinand de Hompesch.







a) Supérieurs de l’Ordre
Siège de l’Ordre à Jérusalem (1099-1142)
• 1 - Frère Gérard (1099–1120), recteur ou hospitalier, fondateur de l'Ordre1
       → Pierre de Barcelone (1120–1121 ou 1122) (1er intérim suivant certains auteurs)2
       → Frère Roger ou Boyant Roger (1121 ou 1122-1123) (2e intérim suivant certains auteurs)2
• 2 - Raymond du Puy (1121 ou 1123–1142), recteur ou supérieur



Siège de l’Ordre au Krak des Chevaliers (1142-1188)

• 2 - Raymond du Puy (1142–1158 ou 1160)
• 3 - Auger de Balben (1158 ou 1160–1162 ou 1163)
• 4 - Arnaud de Comps (1162 ou 1163–1162 ou 1163) (considéré aujourd'hui comme n'ayant jamais existé)3
• 5 - Gilbert de Aissailly (1162 ou 1163–1170)
• 6 - Caste de Murols (1170–1172)
• 7 - Joubert de Syrie (1172–1177)
• 8 - Roger de Moulins (1177–1187)
        → Guillaume Borrel (1187-1187 ou 1188) commandant-lieutenant de l'Ordre ad interim
        →  Hermangard d'Asp (1187 ou 1188-1188) commandant-lieutenant de l'Ordre ad interim





Siège de l’Ordre à  Margat (1188-1206)

• 9 - Hermangard d'Asp (1188–1189 ou 1190)
• 10 - Garnier de Naplouse (1189 ou 1190–1192)
• 11 - Geoffroy de Donjon (1192–1202)
• 12 - Alfonso de Portugal (1202 ou 1203–1206)






Siège de l’Ordre à Saint-Jean d’Acre (1206-1291)

• 13 - Geoffroy le Rat (1206–1207)
• 14 - Garin de Montaigu (1207–1227 ou 1228)
• 15 - Bertrand de Thessy (1228–1231)
• 16 - Guérin Lebrun (1231–1236)
• 17 - Bertrand de Comps (1236–1239 ou 1240)
• 18 - Pierre de Vielle-Bride (1240–1242)
• 19 - Guillaume de Chateauneuf (1242–1258)
         → Jean de Ronay (1244-1250) lieutenant de l'Ordre ad interim pendant la captivité de Guillaume de Chateauneuf
• 20 - Hugues de Revel (1259–1267)


b) Grand Maitre de l'Ordre (1267-1799)

C'est en 1267, sous la magistrature de Hugues de Revel, que le titre de grand maître est accordé au supérieur de l'Ordre par un bref du pape Clément IV4



a) Siège de l'Ordre à Saint-Jean d'Acre

• 20 - Hugues de Revel (1267–1277)
• 21 - Nicolas de Lorgue (1277 ou 1278–1284)
         → Jacques de Taxi (1285-1286) commandant-lieutenant de l'Ordre ad interim pendant l'absence de Jean de Villiers en Terre sainte
• 22 - Jean de Villiers (1284 ou 1285–1291)






• 22 - Jean de Villiers (1291–1293 ou 1294)
• 23 - Odon de Pins (1294–1296)
• 24 - Guillaume de Villaret (1296 ou 13005–1305)






• 25 - Foulques de Villaret (1305–1319)
       →  Maurice de Pagnac (1317-1319)
• 26 - Hélion de Villeneuve (1319-1346)
• 27 - Dieudonné de Gozon (1346-1353)
• 28 - Pierre de Corneillan (1353-1355)
• 29 - Roger de Pins (1355-1365)
• 30 - Raymond Bérenger (1365-1374)
• 31 - Robert de Juilly ou de Juliac (1374-1376)
• 32 - Juan Fernández de Heredia (1377–1396)
• 33 - Riccardo Caracciolo (1383–1395) anti-grand maître à Rome
          →   Bartolomeo Carafa della Spina (1395-1405) anti-grand maître
          →   Nicolas Orsini di Campodifiore (1405-1409) anti-grand maître
• 34 - Philibert de Naillac (1396-1421)
• 35 - Antonio Fluvian de la Riviere (1421-1437)
• 36 - Jean de Lastic (1437-1454)
• 37 - Jacques de Milly (1454-1461)
• 38 - Piero Raimondo Zacosta (1461-1467)
• 39 - Giovanni Battista Orsini (1467-1476)
• 40 - Pierre d'Aubusson (1476-1503)
• 41 - Emery d'Amboise (1503-1512)
• 42 - Guy de Blanchefort (1512–1513)
• 43 - Fabrizio del Carretto (1513-1521)
• 44 - Philippe de Villiers de L'Isle-Adam (1521-1530)






• 44 - Philippe de Villiers de L'Isle-Adam (1531-1534)
• 45 - Pierino de Ponte (1534-1535)
• 46 - Didier de Saint-Jaille (1535-1536)
• 47 - Juan de Homedes (1536-1553)
• 48 - Claude de La Sengle (1553-1557)
• 49 - Jean de Valette (1557-1568)
• 50 - Pietro del Monte (1568-1572)
• 51 - Jean L'Evesque de La Cassière (1572-1581)
           →   Mathurin Romegas (1581) anti-grand maître
• 52 - Hugues Loubenx de Verdalle (1581-1595)
• 53 - Martin Garzez (1595-1601)
• 54 - Alof de Wignacourt (1601-1622)
• 55 - Luis Mendes de Vasconcellos (1622-1623)
• 56 - Antoine de Paulo (1623-1636)
• 57 - Jean-Paul de Lascaris-Castellar (1636-1657)
• 58 - Martin de Redin (1657-1660)
• 59 - Annet de Clermont-Gessan (1660)
• 60 - Rafael Cottoner y de Oleza (1660-1663)
• 61 - Nicolas Cottoner y de Oleza (1663-1680)
• 62 - Gregorio Carafa (1680-1690)
• 63 - Adrien de Wignacourt (1690-1697)
• 64 - Raimondo Perellos y Roccafull (1697-1720)
• 65 - Marc'Antonio Zondadari (1720-1722)
• 66 - Antonio Manoel de Vilhena (1722-1736)
• 67 - Raymond Despuig (1736-1741)
• 68 - Manoel Pinto da Fonseca (1741-1773)
• 69 - Francisco Ximenes de Texada (1773-1775)
• 70 - Emmanuel de Rohan-Polduc (1775-1797)
• 71 - Ferdinand de Hompesch (1797-1799)






À partir de l'abdication, en 1799, du dernier grand maître de l'Ordre, Ferdinand de Hompesch, l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem perdure de facto sous la responsabilité de Paul Ier de Russie puis d'un grand maître nommé par le pape. La succession de ce grand maître sera assurée jusqu'en 1879 par le lieutenant du grand magistère. À partir de 1801, le statut de l'Ordre est discuté par les historiens jusqu'à la réélection d'un grand maître en 1879.





72 - Paul Ier de Russie (1798–1801), nommé protecteur de l'Ordre puis grand maitre de facto, orthodoxe, il n'est pas reconnu par le pape Pie VI
    →     Nikolaï Saltykov (1801–1803), Lieutenant de facto.






73 - Giovanni Battista Tommasi (1803–1805) nommé grand maître par le pape Pie VII
         →   Lieutenants du grand magistère (1805–1826)
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
 
GRANDS MAITRES DE SAINT-JEAN DE JERUSALEM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint-Jean d'été
» Basilique "Saint Jean de Latran"
» Avis de marché - Mouguerre (64) - restauration du retable majeur de l'eglise Saint-Jean-Baptiste - 5 lots
» hanneton de la saint jean en studio
» Cours de Tango à Saint Jean de Luz - Asier y Amelia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum de l'histoire, des mystères, de l'insolites et du féérique :: HISTOIRE :: ORDRE DE SAINT JEAN DE JERUSALEM-
Sauter vers: