Le grenier de l'histoire, des mystères, de l'insolites et du féérique

forum privé
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ARCHICOMMANDERIE D'ALDEN BIESEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1852
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: ARCHICOMMANDERIE D'ALDEN BIESEN   Lun 18 Juil - 16:38






Histoire
La Grande Commanderie des « Vieux-Joncs »
Commanderies subalternes








SOURCE :
http://www.templiers.org/alden-biesen.php
http://www.alden-biesen.be/fr   (certaines photos)
wikipedia


Dernière édition par Lanaelle du Chastel le Dim 13 Nov - 15:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1852
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: ARCHICOMMANDERIE D'ALDEN BIESEN   Lun 18 Juil - 16:41












Belgique, province du Limbourg, à environ 20 km au sud-est de Hasselt et à environ 15 km à l’oues de Masstricht (NL), commune de Bilzen.



L’origine de la commanderie teutonique d’Alden biesen remonte à 1220, lorsque le comte Arnoul III de Looz et sa sœur Mechtildis van Are, abbesse de Munsterbilzen font la donation à l’ordre teutonique d’une chapelle de pèlerinage à Rijkhoven. Le nom d’Alden Biesen vient d’une particularité de l’endroit où poussaient énormément de joncs (biezen en néerlandais). Alden Biesen  veut dire  « Vieux Joncs ».

C’est à cet endroit que les chevaliers font bâtir leur commanderie. La donation de 1220 est suivie de beaucoup d’autres et Alden Biesen devient le siège principal de la province de Biesen, qui comptera au cours des siècles jusqu’à douze commanderies situées dans les régions de la Meuse et du Rhin.











Chacune de celles-ci jouissait de revenus qui ont été utilisés au début pour soutenir le combat de l’Ordre en Terre Sainte, mais aussi par la suite pour la conquête de la Prusse.


Aux environs de 1361, l’Ordre Teutonique quitte le site d’Alden Biesen pour s’installer dans la commanderie de Nieuwen Biesen (ou Biesenhof) à Maastricht. Les anciens bâtiments d’Alden Biesen sont abandonnés et tombent presque en ruine, à l’exception de la chapelle.

Vers la moitié du XVIe siècle, le grand commandeur Winand von Breil, entreprend de reconstruire une résidence majestueuse sur le domaine en ruine. Les travaux de construction du château en lui-même prendront fain en 1566 avec l’achèvement de la grande tour.

A la fin du XVIe siècle, le commandeur Heinrich von Reuschengerg entame une politique d’éducation religieuse pour contrer la Réforme. Il crée notamment des bourses d’études à l’université de Cologne ainsi qu’au collège Jésuite de Maastricht.












Son successeur, Edmon Huyn van Amstenraedt continue ce projet et crée un collège teutonique à l’université de Louvain. Ces institutions seront les lieux de recrutement des fonctionnaires et prêtres de l’Ordre Teutonique pour la région et même au-delà.


Au XVIIe siècle, alors que le calvinisme gagne toute la région d’Utrecht, Alden biesen reste un bastion catholique grâce aux actions des deux commandeurs teutoniques. La chapelle moyenâgeuse est transformée en église de style baroque. Une galerie munie d’une colonnade est accolée à la chapelle. Cette galerie devait faire partie d’un nouvel hospice pour les voyageurs, mais ce ne sera jamais réalisé.










Au début du XVIIIe siècle, le jardin à la française ainsi que l’orangerie sont aménagées par le Grand Commandeur Hendrik van Wassenaar. Celui-ci entame aussi des travaux de modernisation du château et fait réaménager bon nombre de pièces du château pour faire évoluer celui-ci en fonction des modes du moment.













Tous les Grands Commandeurs successifs en feront autant et transformeront le château au grès de leurs fantaisies. Le dernier grand aménagement sera réalisé en 1786-1787, lorsque le Grand Commandeur Franz von Reischach fit aménager un imposant parc à l’anglaise, où l’on pouvait retrouver des arbres monumentaux, des arbustes et  buissons exotiques, des fontaines et jeux d’eau, une réplique d’un temple romain, un grotte, un ermitage, un temple chinois et encore bien d’autres folies de ce genre.





La cour d’entrée avec les bâtiments de services est le résultat de diverses
transformations qui eurent lieu au cours des siècles.  De la forme originale
en U ouvert sur le château, il ne reste aujourd’hui que les ailes sud et nord.
Les anciennes écuries et remises, la forge, la brasserie et le bureau
de l’intendant au rez-de-chaussée ont été aménagés en salles de réunion,
réfectoire et cuisine. Le fenil, le grenier à malt et les chambres du
responsable des greniers ont été transformés en hébergement
touristique, réservé aux clients du centre de conférence.





Après avoir traversé l’époque des deux guerres mondiales avec plus ou moins de dégâts, un énorme incendie ravagea le château en 1971. Propriété de l’état depuis ce moment-là, le château fut complètement rénové. Cédé à la région flamande avec la fédéralisation de la Belgique, il a été adapté pour être utilisé comme centre de congrès et il accueille une exposition permanente sur l’histoire de l’Ordre Teutonique.


Dernière édition par Lanaelle du Chastel le Dim 13 Nov - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1852
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: ARCHICOMMANDERIE D'ALDEN BIESEN   Lun 18 Juil - 16:43





Le bailliage de Grande Commanderie des Vieux-Joncs, Baliviae de Juncis5 était tricéphale:
• Le siège du bailliage était fixé à Alden Biesen.
• Saint-André de Liège ou Commanderie du Grand-Pasteur logeait le grand commandeur.
• L'administration du bailliage était dévolue aux Nouveaux Joncs, Nieuwen Biessen, à Maastricht.









La grande commanderie avait sous sa direction une dizaine de Commanderies subalternes. Elles sont ici classée par ordre hiérarchique:

• 1. - Gemert près de Bois-le-Duc


Portail de la Commanderie de Gemert

• 2. - Seesdorff,ou Siersdorf, dans le duché de Juliers
• 3. - Bernissem, près de Saint-Trond
• 4. - Jonge Biesen, à Cologne
• 5. - Bekkevoort, près de Diest
• 6. - Gruitrode, dans la Campine
• 7. - Fouron-Saint-Pierre, dans l'ancien duché de Limbourg



Portail de la commanderie de Fouron-Saint-Pierre

• 8. - Saint-Égide ou Saint-Gilles, à Aix-la-Chapelle
• 9. - Ordingen, autrefois Ordenge, également près de Saint-Trond


Commanderie d’Ordingen


• 10. - Ramersdorf, dans un quartier de Bonn


Dernière édition par Lanaelle du Chastel le Dim 13 Nov - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1852
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: ARCHICOMMANDERIE D'ALDEN BIESEN   Lun 18 Juil - 16:50













Bibliothèque du commandeur Ferdinand von Sinckingen,
rénovée en 2001






Salon du commandeur Edmond Godfried von bocholz,
rénové en 2001










Vue sur le jardin à l’anglaise




Jardin à  l’anglaise




La galerie  Le 17ième siècle vit construire un nouvel hôpital à
côté de l’église, au-dessus de la galerie. Cet espace fut toutefois
employé comme entrepôt, puis démoli au 19ième siècle pour des
raisons d’instabilité. À côté de l’église, vous pouvez toujours voir
une galerie voûtée avec des locaux adjacents
.







L’église  à nef unique d’Alden Biesen est unique et exceptionnelle,
en ce sens qu’elle est un des rares lieux de prière subsistants de
l’ordre Teutonique. L’autel principal baroque est peint en noir et
blanc, les couleurs de l’ordre de chevaliers. Devant l’autel se trouve
la grande pierre tombale gothique d’Edmund von Werth, évêque de
l’ordre Teutonique qui fut enterré à Alden Biesen en 1292. Sur l’autel
latéral gauche, se trouve une ‘Madone à l’Enfant’ de style gothique.
C’est la patronne de l’ordre Teutonique, qui est vénérée ici comme
statue miraculeuse depuis les environs de 1270.





Intérieur de l'église - l'orgue




Intérieur de l'église - autel




Orangeraie






L’hospice , aujourd’hui transformé en taverne





Jardin à la française




L’ancien fenil de la grande grange datant du 17ième siècle
a été réaménagé en salle polyvalente offrant un service
de restauration.






Entre 1769 et 1775 , sous Belderbusch, on construisit deux
bâtiments relativement fermés de style classique, dans
le prolongement des ouvrages avancés.
Le côté sud abritait une arène couverte, le manège, qui
sert maintenant de grande salle de conférence. Dans le
hall, quelques colonnes, qui servirent de support pour les
anciennes poutres des fermes, ont été réutilisées.






Grange aux dimes  Pour faire contrepoids au manège,
une grange monumentale fut construite du côté nord, la
Grange aux Dîmes, qui servirait d’espace de stockage.







La Maison des Apôtres Du côté est de l’Allée de Maastricht, vous voyez
la porte monumentale, avec à gauche la Maison des Apôtres (actuellement,
café-restaurant et espace d’exposition). Le bâtiment à droite de la Porte
de Maastricht est la Maison du Trompette, où habitait le gardien de la
porte. Cette porte est maintenant un carrefour de chemins et de
pistes cyclables.






Maison des Apôtres





Dans la partie vallonnée le long de la route de Bilzen se trouve l’ancienne
maison du régisseur d’Alden Biesen. Elle fut érigée en style mosan dans
le courant du deuxième quart du 17ième siècle.
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ARCHICOMMANDERIE D'ALDEN BIESEN   

Revenir en haut Aller en bas
 
ARCHICOMMANDERIE D'ALDEN BIESEN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES FAUCHEURS SONT LES ANGES de Alden Bell
» Elvis Presley
» Les faucheurs sont les anges • Alden Bell
» Lily Evans ado castée !
» Les Faucheurs sont les Anges - Alden Bell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le grenier de l'histoire, des mystères, de l'insolites et du féérique :: HISTOIRE :: ORDRE TEUTONIQUE-
Sauter vers: