MES PASSIONS : histoire, mystères, insolite et fantasy
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA COMTE (Terre du Milieu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: LA COMTE (Terre du Milieu)    Sam 6 Jan - 13:01


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Sam 6 Jan - 13:56

« Les Hobbits le nommèrent la Comté, comme région placée sous l'autorité de leur Thain et district d'affaires bien ordonnées ; là, dans cet agréable coin du monde, ils menèrent l'affaire bien ordonnée de leur vie, et ils s'occupèrent de moins en moins du monde extérieur où évoluaient de sombres choses, au point qu'ils en vinrent à penser que la paix et l'abondance étaient de règle dans la Terre du Milieu et de droit pour tous les gens sensés. » Le Seigneur des Anneaux - Prologue - Des Hobbits






Le Comté, principal établissement des Hobbits (1) en Eriador (2), fut fondée en l'an 1601 du Troisième Âge. En cette année-là, deux Hobbits de Brie (3), Marcho et Blanco (4), franchirent le Baranduin (5) et reçurent du roi Argeleb II(6) d'Arthedain (7) les terres situées entre le fleuve et les Coteaux du Lointain (08) (40 lieues), et entre les collines du Crépuscule au nord et les marais de Par-delà-la-Rivière au sud (50 lieues).





Ce territoire était divisé en quatre Quartiers sans véritable fonction : le Quartier Nord, le Quartier Ouest, le Quartier Sud et le Quartier Est. Les trois derniers se rencontraient en un point qui était situé à peu près au centre de la Comté, et qui était marqué par une pierre : la Pierre des Trois Quartiers (9). Les Hobbits colonisèrent par la suite deux autres territoires : le Pays-de-Bouc (10), situé à l'est du Baranduin, fut occupé en 2340 3A, et ils reçurent du Roi Elessar (11) la Marche de l'Ouest (12), située entre les Coteaux du Lointain et les Collines de la Tour (13), en l'an 31 du Quatrième Âge.



Carte tirée du magazine L'arc et le heaume sur les Hobbits



Le Comté n'avait pas de vrai gouvernement ; cependant, après la fin du royaume d'Arthedain, en 1974 3A, les Hobbits créèrent la fonction de Thain (14), censé détenir l'autorité du roi disparu. L'autre principale fonction était celle de Maire de Grande Creusée (15), élu tous les sept ans et dont le rôle principal était la présidence des banquets. Cependant, les grandes familles de la Comté, comme les Brandibouc (16) ou les Touc (17), s'occupaient elles-mêmes de leurs affaires.





Les Hobbits étaient une race pleine de bon sens, et la paix régnait donc sur la Comté, où seules deux batailles furent livrées : la Bataille des Champs Verts (18), en 2747 3A, qui chassa une troupe d'Orques du Quartier Nord, et la Bataille de Lézeau (19), en 3019, durant laquelle les Hobbits vainquirent les bandits de Charquin (20). Cependant, si la Comté bénéficiait d'une telle paix, c'était en grande partie grâce à la surveillance constante des Coureurs (21), qui gardaient ses frontières.






(1)Hobbits





Date : premier âge (1A)
En hobbitique : Kuduk
En rohanais : Kûd-dûkan
En vieil anglais : Holbytlan
Autres noms : Periannath (sindarinn), Petit Peuple, Semi-Hommes


« Il n'y a guère de magie chez eux que celle, toute ordinaire et courante, qui leur permet de disparaître sans bruit et rapidement quand de grands idiots comme vous et moi s'approchent lourdement, en faisant un bruit d'éléphant qu'il peuvent entendre d'un kilomètre. » Bilbo le Hobbit - Chapitre 1

_________________


Dernière édition par Lanaelle le Dim 7 Jan - 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Sam 6 Jan - 14:16

On ne sait que très peu de choses sur les origines des Hobbits, le Petit Peuple, sinon qu'ils étaient très proches des Hommes (1), beaucoup plus proches que les Elfes ou les Nains, et qu'ils leurs étaient vraisemblablement apparentés. De leur histoire au Premier ou au Deuxième Âge, on ne sait rien, et la première mention qui est faite d'eux date de 1050 3A, époque où commença à s'étendre une ombre sur Vertbois-le-Grand(2). Les premiers Pieds Velus pénètrèrent alors en Eriador, et certains s'installèrent à Brie. En 1601 3A (début du Comput de la Comté), les frères Marcho et Blanco fondèrent la Comté, qui leur fut donnée par Argeleb II, roi d'Arthedain. La majorité des Hobbits y vivait, à l'exception de ceux vivant à Brie et d'autres vivant dans la vallée de l'Anduin(3), comme Déagol(4), Sméagol(5) et leur grand-mère.

Les Hobbits étaient de petite taille, ils mesuraient entre deux et quatre pieds, voilà pourquoi on les appellait les Semi-Hommes(6), leur taille étant égale à la moitié de celle des Dúnedain(7). Leur autre particularité notable était l'étrangeté de leurs pieds, qui avaient la plante dure comme du cuir, et qui étaient recouverts d'un poil brun, épais et frisé, très semblable à leur chevelure. Les Hobbits se divisaient en trois groupes, les Fortauds(08), les Peaublêmes (9) et les Pieds Velus(10).

Ils avaient souvent tendance à prendre du poids, surtout avec l'âge. L'espérance de vie des Hobbits était d'environ 80 ans, mais ils dépassaient souvent les 100 ans. Les deux plus vieux Hobbits furent Gerontius Touc(11), surnommé le Vieux Touc, mort à l'âge de 130 ans (2790 - 2920 3A), et Bilbo Bessac(12), né en 2890 3A et qui quitta la Terre du Milieu pour Aman en 3021 3A, à l'âge de 131 ans. Les Hobbits atteignaient leur majorité à 33 ans. Un autre trait remarquable des Hobbits était leur grande facilité à se cacher ou à se dissimuler dans les espaces naturels, et à se fondre dans le paysage (habileté que les Hommes prenaient facilement pour de la magie). Ils étaient aussi doués dans le maniement de tout ce qui requérait un peu d'adresse, arcs, pierres ou frondes.






Les Hobbits étaient un peuple hospitalier et joyeux, aimant rire, manger et boire (avoir six repas par jour quand c'est possible), facétieux et sympathique, mais facilement craintif et casanier, n'aimant pas du tout les aventures de n'importe quel type qu'elles soient, et souvent soupçonneux envers les étrangers et les inconnus. Ils n'aimaient pas, et n'utilisaient pas, des machineries complexes et d'utilisation trop ardue. Ils aimaient les couleurs vives, particulièrement le vert et le jaune, et aimaient à vivre dans des trous, les smials(13), de grands trous vastes et aménagés quand c'est possible, possédant des portes et des fenêtres rondes, bien que la construction de maisons soit aussi répandue. Ils aimaient aussi fumer la pipe. L'herbe à pipe(14) fut « découverte » par le Hobbit Tobold Sonnecornet(15) vers l'an 1070 CC (2671 3A). Véritable institution hobbite, elle était principalement cultivée dans le Quartier Sud, et ses variétés, comme l'Étoile du Sud ou le Vieux Toby, étaient célèbres chez les Hobbits.

Ils avaient généralement peur de l'eau et des bateaux, sauf pour ce qui était de ceux qui vivaient près du Baranduin, qui naviguaient, et nagaient aussi, parfois. Ce n'était franchement pas un peuple courageux, ou aimant l'adversité, mais, lorsqu'ils étaient confrontés aux privations, au danger ou à des situations extrêmes, les Hobbits pouvaient faire preuve d'une grande ténacité ou d'une grande endurance, comparable à celle des Nains (16), et de beaucoup d'astuce.




Les Hobbits parlaient le westron(17) mais avec de légères différences. Ils avaient certains mots propres à eux, comme Mathom(18), pour désigner un objet dont on ne voit aucune utilité mais qu'on souhaite garder, ou Smial pour désigner les trous d'habitation. L'ancienne langue des Hobbits était, elle, étonnament proche de celle des Rohirrim(19), ce qui s'explique par l'ancienne proximité de ces deux peuples.

Le peuple hobbit était généralement peu connu des autres peuples, voire pas du tout ; et les Sages se désintéressaient généralement d'eux, quand ils n'ignoraient pas tout simplement leur existence. Seul Gandalf (20) porta son attention sur eux, et cela se révéla sage lorsque l'Anneau Unique (21) réapparut dans la Comté, légué par Bilbo Bessac à son neveu Frodo (22). Les Hobbits furent au premier plan de la Guerre de l'Anneau (23) : Frodo, avec son serviteur Sam(24), parvint à atteindre l'Orodruin (25) et l'Anneau y fut détruit, entraînant la chute de Sauron (26).



_________________


Dernière édition par Lanaelle le Dim 7 Jan - 15:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Dim 7 Jan - 14:23


(2) Eriador


Signification : l’étendue sauvage (sindarin)




« Dans les terres de l'ouest de l'Eriador, entre les Montagnes de Brume et les Monts de Loune, les Hobbits trouvèrent tant des Hommes que des Elfes. » Le Seigneur des Anneaux – Prologue


L'Eriador se situait entre la Baie de Forochel au nord, le Lindon à l'ouest, la Gwathló au sud et les Montagnes de Brume à l'est. Cette région était surtout composée de plaines, mais comptait quelques reliefs tels que les Collines de la Tour (Emyn Beraid), les Collines d'du Crépuscule (Emyn Uial), les Hauts du Nord, les Collines du Temps, les Hauts du Sud, les Hauts Lointains et les Hauts des Galgals. L'Eriador était traversé par deux fleuves majeurs : la Lhûn et le Baranduin.

Au Premier Âge, cette région était couverte de forêts, et n'était que peu densément peuplée par des Hommes qui n'avaient pas souhaité entrer en Beleriand, et d'autres qui avaient quitté ce même Beleriand. Lors du Deuxième Âge, les Númenóréens déboisèrent en grande partie ces forêts pour obtenir du bois nécessaire à la construction de leurs navires, et les Elfes n'ayant pas voulu quitter la Terre du Milieu demeurèrent à ses limites : Gil-galad en Lindon, Celebrimbor en Eregion. Lorsque Sauron envahit l'Eriador en 1695, ses armées dévastèrent en grande partie la région et forcèrent Elrond à créer Fendeval, où il se réfugia. L'intervention númenóréenne en 1700 put chasser Sauron d'Eriador, mais la région était ruinée.




Peu après la Submersion de Númenor, Elendil débarqua aux Havres Gris et fonda le Royaume d'Arnor, qui englobait une grande partie de l'Eriador. Ce royaume ne se maintint guère longtemps et éclata en 861 3A, donnant les royaumes d'Arthedain, de Cardolan et de Rhudaur. Sauron profita de cette désunion et envoya le Roi-Sorcier, chef des Nazgûl, détruire les royaumes des Dúnedain du Nord, tâche à laquelle il s'appliqua minutieusement : en 1409, le Cardolan était détruit et le Rhudaur à sa botte. La population de l'Eriador fut dévastée par la Grande Peste de 1636, qui toucha surtout l'ancien Cardolan, tuant notamment les derniers Dúnedain cachés dans les Hauts des Galgals, mais tout l'Eriador subit cette épidémie, comme par exemple la Comté, très fortement marquée.

Après la fin du royaume d'Arthedain en 1974, l'Eriador ne fut plus gouverné par qui que ce soit, et les créatures mauvaises telles que les Orques ou les Trolls s'y infiltrèrent, malgré les efforts des Coureurs pour les éliminer. Plusieurs hivers très difficiles frappèrent ensuite l'Eriador : le Long Hiver de 2758 – 2759, et le Rude Hiver de 2911 – 2912. En 2912 advinrent aussi de prodigieuses inondations dans le Minhiriath, qui ravagèrent Tharbad.

Après la Guerre de l'Anneau, le roi Elessar monta sur le trône du Royaume Réunifié, dont l'Eriador faisait partie, exception faite de l'enclave de la Comté, que le Roi interdit aux Hommes.

Carte d'Eriadorde Bilbon par amegusa

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Dim 7 Jan - 21:26

(3) BRIE






« Brie était le village principal du Pays de Brie, petite région habitée, semblable à une île au milieu des terres désertes d'alentour. À côté de Brie même, il y avait Raccard sur l'autre versant de la colline, Combe dans une vallée profonde un peu plus loin à l'est, et Archètes à l'orée du Bois de Chètes. Autour de la colline de Brie et des villages s'étendait une petite région de champs et de bois d'exploitation, large de quelques milles seulement. » Le Seigneur des Anneaux- Livre I - Chapitre 9



L'Auberge abandonnée sur la Grande Route de l'Est, à Bree


Le village de Brie se situait à l'intersection du Chemin Vert et de la Grande Route de l'Est, au centre de l'Eriador. Elle se situait au pied d'une colline, mais le flanc de la colline avait été colonisé par les Hobbits qui s'installèrent dans le Pays de Brie vers l'an 1300 du Troisième Âge. En effet, au sein de la ville cœxistaient les Hommes et les Hobbits en bonne intelligence. Le village comportait une centaine de maisons, dont une auberge réputée : le Poney Fringant. La population du pays de Brie, isolée au milieu de terres sauvages, était de caractère renfermé et secret, et peu amène envers les étrangers.




(4)Marcho et Blanco

En l'an 1601 du Troisième Âge, les frères Marcho et Blanco, des Hobbits de Brie de la branche des Peaublêmes, quittèrent la ville avec une large suite. Avec l'autorisation du roi d'Arthedain Argeleb II, ils s'établirent dans la région s'étendant de l'autre côté du Baranduin, fondant ainsi la Comté. Cet événement marqua également le commencement du comput de la Comté.




[size=24]
(5) Baraduin







Lieu : Eriador
Signification :  rivière brune (sindarin)
Autres noms :  Branda-nîn (westron), Brandivin
Affluents connus : l’Eau, Rivière de Estoc, Rivière de la Comté, Oserondule  



« Elendil fut rejeté par les vagues au pays de Lindon où il fut accueilli avec amitié par Gil-galad. Ensuite il passa le fleuve Lhûn et fonda son royaume au-delà d'Ered Luin. Son peuple demeurait un peu partout en Eriador sur les rives de la Lhûn et du Baranduin, mais il établit sa capitale à Annúminas, près des eaux du lac Nenuial. » Le Silmarillion - Les Anneaux de Pouvoir et le Troisième Âge


Le Baranduin prenait sa source dans le Lac du Crépuscule. De là, il coulait vers l'est, avant de descendre vers le sud, constituant la frontière orientale de la Comté. Après avoir dépassé la Comté, il obliquait vers le sud-ouest et allait se jeter dans Belegaer. On pouvait le franchir en deux points : le Pont des Arbalètes et le gué de Sarn.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Dim 7 Jan - 21:27

(6) Argeleb II

Dates :
1473 – 1670, 3.A.
1589 – 1670 3.A. : dixième Roi d’Arthedain
Race : Hommes
Groupe : Dunedain du Nord
Père : Araphor
Fils : Arvegil
Homonyme : Argeleb Ier, Fils de Malgevil et septième roi d’Arthedain



Argeleb II était le fils et héritier d'Araphor. Il devint Roi d'Arthedain en 1589 3A, après la mort de son père. Il gouverna pendant 81 ans. Sous son règne, la Grande Peste vint de l'est, et le Cardolan fut décimé, bien que l'Arthedain résistât plutôt bien à cette épidémie. C'est également sous son règne que les Hobbits Marcho et Blanco franchirent le Baranduin, et lui demandèrent la permission de s'installer dans les terres fertiles qui s'étendaient à l'ouest du fleuve, terres qu'ils nommèrent la Comté.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Dim 7 Jan - 21:31

(7) Arthedain





Dates : 861 – 1974, 3.A.
Capitale : Fornost
Dirigeants : Rois d’Arthedain


L'Arthedain naquit de la division de l'Arnor, en l'an 861 du Troisième Âge, suite aux dissensions entre les trois fils d'Eärendur, roi d'Arnor. Son fils aîné, Amlaith, hérita de la partie de l'Arnor comprise entre le Baranduin, la Grande Route de l'Est, les Collines du Temps et, à l'ouest, la Loune. Le royaume était le plus puissant des trois, du fait de sa population importante et de la présence, sur son territoire, de toutes les Palantíri d'Arnor. La Pierre d'Amon Sûl, situé à proximité de la frontière avec le Cardolan et le Rhudaur, fut à l'origine de guerres récurrentes entre les royaumes des Dúnedain du Nord pour sa possession.



Quinze rois succédèrent à Amlaith sur le trône de Fornost, capitale de l'Arthedain ; ils durent combattre sans relâche le royaume d'Angmar, dont le seul objectif était la destruction des royaumes des Dúnedain, et pour cause : son roi n'était autre que le Roi-Sorcier, chef des Nazgûl. Le Rhudaur tomba sous sa coupe, et l'Arthedain et le Cardolan s'unirent pour contrer sa menace. En 1409 3A, l'Angmar lança une puissante attaque sur les deux royaumes : le Cardolan fut dévasté, et Amon Sûlrasée (mais son palantír sauvé). Le Roi Araphor réussit toutefois, avec l'aide des Elfes des Havres Gris, à repousser les forces du Roi-Sorcier.


Arthedain : Formose



Toutefois, l'Arthedain déclinait inexorablement au fur et à mesure que les Dúnedain se raréfiaient ; aussi, lorsqu'en 1974 3A, les armées de l'Angmar déferlèrent une nouvelle fois sur le royaume, elles furent victorieuses et prirent Fornost, contraignant le Roi Arvedui à la fuite, ce qui marqua la fin du Royaume d'Arthedain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Dim 7 Jan - 21:33

(08) Coteaux du Lointain


« Et quand, sortis de la Comté et longeant les pentes méridionales des Côtes Blanches, ils arrivèrent aux Coteaux du Lointain et aux Tours, ils virent la Mer lointaine ; et ils descendirent enfin vers le Mithlond, vers les Havres Gris sur le long estuaire de le Loune. » Le Seigneur des Anneaux - Livre VI - Chapitre 9


Les Coteaux du Lointain sont une région de collines située dans l'ouest de l'Eriador, entre les Collines de la Tour à l'ouest et les Côtes Blanches à l'est. Ils constituaient à l'origine la frontière occidentale de la Comté, jusqu'à ce que le roi Elessar jkfasse don aux Hobbits de la Marche de l'Ouest, entre les Coteaux du Lointain et les Collines de la Tour, en l'an 31 du Quatrième Âge. Le village de Verte-Île était situé dans les Coteaux du Lointain.





(9) Pierre des Trois Quartiers



« Et, à la fin, il vit qu'il lui restait une petite quantité de la poussière ; il alla donc à la Pierre des Trois Quartiers, qui est à peu près au point central de la Comté, et la jeta en l'air avec sa bénédiction. » Le Seigneur des Anneaux - Livre VI - Chapitre 9





La Pierre des Trois Quartiers se trouvait à l'endroit précis où les Quartiers Ouest, Sud et Est de la Comté se rejoignaient. Elle était située non loin de la Grande Route de l'Est, à environ quatorze miles à l'ouest de Grenouillers. Elle était également considérée comme le point central de la Comté.


L'image vient de Lord of the rings online






(10) Pays-de-Bouc







Alors que le Comté s'étend originellement à l'ouest du Brandivin, une colonie s'est installée à l'est du fleuve. Gorhendad Vieilbouc et ses descendants y ont fondé le Pays-de-Bouc (Buckland). Devenu maître de cette région, Gorhendad Vieilbouc change son nom en Brandibouc. On accède au Pays-de-Bouc soit par le Pont du Brandivin, soit par le bac de Fertébouc (Bucklebury Ferry) qu'ont emprunté les quatre Hobbits de la Fraternité de l'Anneau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Dim 7 Jan - 21:35

(11) Elessar




« En cette heure, prends le nom qui a été prévu pour toi, Elessar, pierre elfique de la maison d'Elendil ! » Le Seigneur des Anneaux - Livre II - Chapitre 8


Elessar est le nom sous lequel Aragorn régna sur le Royaume Réunifié, et les chroniques l'appellent généralement ainsi. La première à l'appeler ainsi fut Galadriel, lorsqu'elle lui remit la pierre du même nom.

►►►► aragorn II



Dates :
1er mars 2931, 3.A.  – 1er mars 120, 4.A.
2933, 3.A. – Avril 3019n 3.A. : seizième et dernier Chef des Dunedain du Nord
1er mai 3019, 3.A. – 1er mars 120, 4.A. : roi du Royaume Réunifié
Race : hommes
Groupe : Dunedain du Nord
Signification : Valeur royale ou Roi révéré (sindarin)
Autres noms : Estel, Thorongil, l’Arpenteur, Elessar, Envinyatar, Telcontar
Père : Arathorn II
Mère : Gilraen
Epouse : Arwen Undomiel
Enfants : Eldarion, plusieures filles
Homonyme : Aragorn Ier, fils d’Aravir, cinquième chef des Dunédains du Nord


« Hommes de Gondor, écoutez maintenant l'Intendant de ce royaume ! Voyez ! Quelqu'un est venu enfin revendiquer la royauté. Voici Aragorn fils d'Arathorn, chef des Dúnedain d'Arnor, Capitaine de l'Armée de l'Ouest, porteur de l'Étoile du Nord, manieur de l'Épée Reforgée, victorieux au combat, dont les mains apportent la guérison, la Pierre-elfe, Elessar de la lignée de Valandil, fils d'Isildur, fils d'Elendil de Númenor. » Le Seigneur des Anneaux - Livre VI - Chapitre 5


Aragorn II naquit le premier mars de l'année 2931 du Troisième Âge. Il était le fils d'Arathorn II, quinzième Chef des Dúnedain du Nord, et de Gilraen. Lorsqu'il eut deux ans, son père fut tué alors qu'il était allé combattre des Orques avec Elladan et Elrohir. Cette année-là (2933 3A), sa mère décida de l'emmener à Imladris pour l'élever avec Elrond. Son identité et son ascendance lui furent alors cachées, et il grandit loin des tracas du monde, sous le nom d'Estel, qu'Elrond lui avait donné.

Revenu à Imladris en 2952, à l'âge de vingt-et-un ans, et après avoir accompli maints exploits en compagnie des fils d'Elrond, celui-ci décida de lui révéler sa véritable identité, considérant qu'il était assez mûr pour l'apprendre. Il lui remit alors les tronçons de Narsil, l'épée de son ancêtre Elendil, et l'Anneau de Barahir, en conservant toutefois le Sceptre d'Annúminas. Peu de temps après, il fit la connaissance d'Arwen Undómiel, fille d'Elrond, et s'éprit d'elle, bien qu'elle lui restât inaccessible. La même année, il prit congé de sa mère et d'Elrond, et s'en fut de par le monde, combattant sans relâche Sauron et déjouant ses plans maléfiques pendant près de trente années. En 2956, il fit la connaissance de l'Istar Gandalf, et une étroite amitié naquit entre eux.







De 2957 à 2980, il se mit au service de Thengel, roi du Rohan, puis d'Ecthelion II, Intendant du Gondor, sous le nom de Thorongil. Pour eux, il accomplit de grandes choses, mais toujours avec discrétion, sans rechercher la gloire. Il acquit néanmoins une grande popularité au Gondor, et il réalisa en 2980 l'exploit de s'introduire aux Havres d'Umbar avec un nombre de navires restreint, et de causer de grands dégâts aux Corsaires, terrassant de son épée le Capitaine du Port. Pourtant, après ce fait d'éclat, Thorongil quitta le Gondor en secret, et nul ne sut où il était parti.


Il était en fait reparti pour Imladris pour s'y reposer quelques temps. Pourtant, sur le chemin, il fit un détour par la Lothlórien, où Galadriel l'autorisa à entrer. Là, il revit Arwen Undómiel, sa bien-aimée, et ils se promirent l'un à l'autre au sommet de Cerin Amroth. En gage de cet amour, il lui remit l'Anneau de Barahir, alors qu'elle se mit à lui fabriquer une bannière royale en prévision de jours meilleurs.

Mais cette entracte dans la vie de guerrier que menait Aragorn fut de courte durée. Très rapidement, il s'en fut à nouveau affronter les dangers de la Terre du Milieu. Ses années à parcourir le monde l'avaient fort aguerri, plus qu'aucun autre homme, et sa sagesse était qualifiée d'elfique par certains. Au fil des années, son cœur s'était endurci, son visage s'était fait plus sévère, et ses yeux gris étaient animés d'une flamme indescriptible qu'aucun regard ne pouvait soutenir. Et malgré sa grande taille et sa noble allure, il était maigre, aux cheveux toujours plus mouchetés de gris.





De 3001 à 3009, sur demande de Gandalf, Aragorn fouilla pendant près de huit longues années le Val d'Anduin dans le but de mettre la main sur Gollum avant que l'Ennemi ne le fasse et ne lui soutire des informations. Malheureusement, Gollum, qui s'était aventuré en Mordor, fut attrapé et torturé par Sauron qui lui extorqua ce qu'il savait à propos de l'Anneau. Aragorn ne put retrouver sa trace qu'en 3017, dans les Marais Morts, et il le remit à la garde de Thranduil.
C’est en 3018, le 29 septembre, à Brie, qu'Aragorn apparut pour la première fois à Frodo et à ses compagnons. Sous le nom de l'Arpenteur, il les informa du grand danger qui les menacait et veilla sur eux, les conduisant à Fendeval sous sa protection. Il prit part au Conseil d'Elrond, le 25 octobre, et fut l'un des Neuf Marcheurs qui formèrent la Fraternité de l'Anneau. C'est pendant ce séjour à Imladris que fut reforgée Narsil, l'antique épée d'Elendil, qu'Aragorn rebaptisa Andúril, Flamme de l'Ouest.







Après la chute de Gandalf face au Balrog de Moria, Aragorn mena ses compagnons en Lothlórien, auprès de la Dame Galadriel et du Seigneur Celeborn. Ils y trouvèrent refuge et repos pendant un mois, du 17 janvier au 16 février 3019. Après la dissolution de la Communauté, Aragorn décida de poursuivre, avec ses compagnons Legolas et Gimli, les Uruks qui avaient enlevé Merry et Pippin pour les amener en Isengard. En lisière de la forêt de Fangorn, ils retrouvèrent Gandalf, devenu le Blanc. Tous les quatre s'en furent pour Edoras prévenir le roi Théoden du danger, et Aragorn combattit au Gouffre de Helm à ses côtés (3-4 mars).

Les Rohirrim eurent beau sortir victorieux de cette grande bataille, l'Ombre de Sauron se faisait de plus en plus présente, et alors que Théoden réunissait ses armées pour aller porter secours au Gondor, Aragorn s'en fut par les Chemins des Mortsavec la Compagnie Grise jusqu'à la Pierre d'Erech pour rallier à sa cause l'Armée des Morts qui avaient trahi son aïeul Isildur. Avec leur aide, Aragorn vainquit les Corsaires d'Umbar qui remontaient l'Anduin en direction de Minas Tirith, et accompagné de guerriers du Lebennin et des régions alentours qui étaient venus gonfler ses rangs, il fit voile vers la Cité Blanche à bord des navires des Pirates pour porter secours au Gondor. Le 15 mars 3019 eut lieu la Bataille des Champs du Pelennor. Alors que les armées du Mordor étaient sur le point de vaincre, les navires d'Umbar, que les Orques attendaient impatiemment en renfort pour écraser leurs ennemis, accostèrent, avec à leur tête un vaisseau portant la bannière des Rois du Gondor. Ainsi débarquèrent les Dúnedain du Nord au cœur de la bataille. Grâce à eux, la victoire fut acquise, mais au prix de nombreux sacrifices, car les Orientais et les Haradrim leur résistèrent vaillamment et farouchement.

Après avoir repoussé l'assaut venu de la Terre Noire, Aragorn décida, lors d'un entretien avec les Capitaines de l'Ouest, de faire route vers la Porte Noire à la tête d'une Armée de l'Ouest dans un seul et unique but : attirer l'attention de Sauronloin de l'Orodruin, pour donner une chance à Frodo et Sam de détruire l'Anneau Unique. Cela réussit à merveille : au moment le plus désespéré de la Bataille de la Morannon, l'Unique fut précipité dans les flammes du Mont Destin, entraînant la chute de Sauron et la débâcle de ses armées.

Après cela, Aragorn retourna à Minas Tirith où il fut couronné roi du Royaume Réunifié d'Arnor et de Gondor le 1er mai, à l'âge de 88 ans, sous le nom d'Elessar, la Pierre-elfe, de la maison de Telcontar. Et au Mitan de l'Année, il épousa ArwenUndómiel en présence de nombreux invités. Aragorn II mourut en 120 4A, après 122 ans de règne, à l'âge de 210 ans, laissant son fils Eldarion lui succéder. Comme ses prédécesseurs sur le trône du Gondor, il fut inhumé dans la Maison des Roisde Rath Dínen, la Rue du Silence, à Minas Tirith.

Ascendance d’Aragorn II



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Dim 7 Jan - 21:45

(12) marches de l’Ouest


Un peu à l’Ouest de la Comté , on remarque la zone frontière : la Marche de l’Ouest. Cette zone ne fait pas partie de la Comté proprement dite, mais après la guerre de l’anneau, le roi Aragorn II Elessar la ratache au territoire des hobbits. (source : https://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?f=222&t=5307)








(13) Les collines de la Tour




Encore au-delà se trouvent les collines des tours. Ces collines sont ainsi nommées car deux tours blanches s'y dressent.



Dessin de Ted Nasmith  -  https://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?f=222&t=5307


Chez les hobbits on se raconte que du haut des tours blanches on peut apercevoir la mer au loin, ce qui est possible car au-delà de ces tours, la route se poursuit jusqu'aux fameux Havres Gris (où Frodon embarque dans son navire elfique à la fin de l'histoire). Source :https://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?f=222&t=5307





(14)THAIN


Le Thain était l'un des rares gouvernants de la Comté, avec le Maire de Grande Creusée. Ce titre conférait à son porteur la maîtrise de l'Assemblée de la Comté et la capitainerie des rassemblements armés Hobbits ; toutefois, ces deux cas étant extrêmement rares, le titre était plus honorifique qu'autre chose.

Le premier Thain fut un certain Bucca de la Marêche, nommé en l'année 1979 du Troisième Âge (379 selon le comput de la Comté), soit cinq années après la chute de Fornost et la fin de l'Arthedain : les Hobbits ressentirent peut-être le besoin de conserver une autorité centrale. La dignité de Thain passa à la puissante famille Touc en 2340 3A (740 CC), et s'y transmit de père en fils dès lors, non sans quelques irrégularités (notamment dues à la longévité canonique du Vieux Touc).

En l'année 13 du Quatrième Âge, le roi Elessar nomma le Thain Conseiller du Royaume du Nord, marquant ainsi l'importance des Hobbits au sein du Royaume Réunifié.




(15) Maire de Grande Creusée


« Il résigna ses fonctions de Maire Délégué à la Foire Libre de la mi-été, et le cher vieux Will Piéblanc eut encore sept années de présidence des banquets. » Le Seigneur des Anneaux - Livre VI - Chapitre 9


Le Maire de Grande Creusée était le seul personnage officiel de la Comté, élu tous les sept ans lors de la Foire Libre des Côtes Blanches lors du solstice d'été (Serein). Sa fonction ne lui servait guère qu'à présider les banquets de la Comté. À ce titre étaient associées les fonctions de Maître des Postes et de Premier Connétable, mais celles-ci étaient de moindre importance. Au début de la Guerre de l'Anneau, Will Piéblanc occupait cette position. Lorsque ce dernier donna sa démission en 6 4A, Samsaget Gamgie fut élu à sa succession, au total il fut élu sept fois. En l'an 13 4A, le roi Elessar éleva le Maire de Grande Creusée au rang de Conseiller du Royaume du Nord, et il en fit autant avec le Thain et le Maître du Pays-de-Bouc.





(16)Brandibouc


[/color=#ffffff] Date :[/color] 2340, troisième âge (3.A.)
[/color=#ffffff] Race : [/color]  Hobbits
[/color=#ffffff] En weston : [/color]  Brandagamba
[/color=#ffffff] En anglais : [/color]  Brandybuck
[/color=#ffffff] Première traduction : [/color]  Brandebouc




« Pourquoi n'êtes-vous pas parti également ? Vous n'êtes pas d'ici ; vous n'êtes pas un Sacquet… Vous… Vous êtes un Brandebouc ! » Le Seigneur des Anneaux - Livre I - Chapitre 1


Les Brandibouc étaient une famille hobbite comptant parmi les plus influentes du Comté. Vers 2340 3A, la famille Vieilbouc, menée par Gorhendad Vieilbouc, migra du Maresque vers la rive droite du Brandivin, assumant alors le nom de Brandibouc (westron Brandagamba, soit littéralement « Bouc [du Pays] frontalier »). Il fonda Castel Brandy où le Maître du Pays-de-Boucdemeurait avec tous les siens. Cette famille possédait une ascendance en majeure partie Peaublême et était considérée comme excentrique. L'un de ses membres, Meriadoc, s'illustra particulièrement dans la Guerre de l'Anneau.




(17) Touc

[/color=#ffffff] Race : [/color]  Hobbits
[/color=#ffffff] En westron : [/color]   Tûk
[/color=#ffffff] En anglais : [/color]   Took
[/color=#ffffff] Homonyme : [/color]   bourg de Touc, le plus important village de la Comté où vivait cette famille
[/color=#ffffff] Sources : [/color]   Le Hobbit, chap.1; le seigneur des Anneaux, Prologue, II, 2; III, 1 et 3-4; V, 1; VI, 8; appe. B et C



« Il est vrai que la famille des Touc avait longtemps été prééminente ; car la fonction de Thain leur était dévolue (des Vieilbouc) quelques siècles auparavant, et le chef Touc avait toujours porté ce titre depuis lors. » Le Seigneur des Anneaux – Prologue


La famille Touc était sans nul doute la plus respectée et la plus éminente de la Comté : elle comptait en effet de nombreux membres, et sa richesse était réputée. Les chefs de la famille pouvaient en outre s'enorgueillir du titre de Thain de la Comté, titre qui leur était revenu en 2340 3A.

Les membres de cette famille étaient également connus pour leur esprit aventureux et original : ainsi Hildifons Touc et Isengar Touc étaient-ils tous deux partis en voyage à l'étranger, de même que le membre le plus célèbre de cette famille : Peregrin Touc. Cette excentricité était relativement mal perçue par les autres Hobbits.

Ce nom apparaît dans Bourg de Touc, le plus important village de la Comté où vivait cette famille.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Dim 7 Jan - 21:53

(18) Batailles des Champs Verts


Dates : 2747, 3.A.
Forces en présence : Hobbits (Bandobras Touc) contre Orques (Golfimbul)



« La dernière bataille avant le début de ce récit, et en fait la seule qui eût jamais été livrée à l'intérieur de la Comté, datait d'un temps immémorial : c'était la bataille des Champs Verts (C.C. 1147) dans laquelle Bandobras Touc défit une invasion d'Orques. » Le Seigneur des Anneaux - Prologue - Des Hobbits


En 2747 3A, une horde d'Orques venus du mont Gram et conduits par Golfimbul attaqua la Comté par le Quartier Nord. Bandobras Touc, dit Fiertaureau, arrêta cette invasion en chargeant les Orques et en décapitant leur chef d'un coup de gourdin, inventant le golf au passage (selon la légende). La Bataille des Champs Verts fut la première bataille qui se déroula à l'interieur de la Comté, et la dernière avant celle de bataille de Lézeau à la fin du Troisième Âge.






(19) La bataille de lèzeau


La bataille de Belleau (bataille de Lèzeau dans l'ancienne traduction) est un conflit fictif du légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien, qui est racontée dans son roman Le Seigneur des anneaux.
La bataille eut lieu le 3 novembre 3019 du Troisième Âge (1419 de la datation de la Comté), et elle vit s'affronter les Hobbits du Comté et les hommes de Sharkey (un mot venant de la langue orque et signifiant « vieil homme »), c'est-à-dire le magicien Saruman. Cette bataille est considérée comme la dernière de la Guerre de l'Anneau, et la seconde à se dérouler à l'intérieur des frontières du Comté (après l'historique bataille des Champs Verts) depuis sa création plus de 1 400 ans auparavant.
Les Hobbits furent menés par Frodo Bessac, Samsaget Gamgie mais surtout Merry et Pippinqui mirent à profit l'expérience acquise au service du Rohan et du Gondor. Ils bloquèrent les routes et prirent leurs ennemis en embuscade. Bien que Frodo les eût incités à se rendre, ils préférèrent lutter et furent vaincus par les Hobbits.
Après la bataille Frodo se confronta à Saruman, qu'il bannit à jamais de la Comté. Gríma assassina alors son maître et fut transpercé par trois flèches hobbites. Ce fut la dernière mort de la Guerre de l'Anneau, et elle eut lieu à la porte de Cul-de-Sac, là où l'aventure avait commencé.
(source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Belleau)




(20) Charquin


« Ainsi vous avez entendu mon nom ? Tous mes gens m'appelaient ainsi en Isengard, je pense. Une marque d'affection. » Le Seigneur des Anneaux - Livre VI - Chapitre 8


Charquin était le surnom que donnaient ses serviteurs à Saruman, tant à Isengard que plus tard, dans la Comté. Ce nom est issu de l'orquin sharkû signifiant « vieillard ».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 2426
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    Dim 7 Jan - 21:54

(21) Coureurs


Les Dúnedain du Nord, aussi appelés Coureurs (Rangers en anglais, Rôdeurs dans l'ancienne traduction), sont un peuple du légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien.
Les Dúnedain du Nord sont des desccendants de Númenóréens établis dans le royaume d'Arnor, fondé par Elendil. Leur nombre décroit tout au long du Troisième Âge à la suite de querelles internes et des attaques du Roi-Sorcier d'Angmar. Après l'an 1974, les Dúnedain, défaits, deviennent un peuple errant et secret. Mais ils continuent de défendre l'Eriador contre les créatures mauvaises comme les Orques et les Trolls des Montagnes de Brume. Les habitants du Comté et du pays de Brie ignorent cependant tout de leurs hauts faits. Filibert Fleurdebeurre, l'aubergiste de Brie, les décrit comme des « types qui vagabondent », et, méfiant, refuse de laisser Aragorn entrer dans la chambre de Frodo.


Gandalf est l'un des rares à connaître leur véritable nature avec Elrond, qui élève les fils de leurs chefs à Fendeval. Les trésors de l'ancien royaume y sont conservés : l'Anneau de Barahir, les fragments de Narsil, l'Elendilmir et le Sceptre d'Annúminas. Les fils d'Elrond, Elladan et Elrohir, chevauchent souvent à leurs côtés.

Une troupe de trente Dúnedain prend part à la guerre de l'Anneau. Appelée « Compagnie grise », elle est menée par Halbarad et les fils d'Elrond. Elle rejoint Aragorn aux gués de l'Isenet traverse avec lui les Chemins des Morts pour combattre dans le sud du Gondor ainsi qu'à la bataille des Champs du Pelennor — où Halbarad est tué — et à la bataille de la Porte Noire.

Les Dúnedain du Nord sont équipés de lances, d'arcs, d'épées. Ils sont vêtus de manteaux gris foncé et de capuchons qui recouvrent leurs casques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA COMTE (Terre du Milieu)    

Revenir en haut Aller en bas
 
LA COMTE (Terre du Milieu)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Silmarillion et les autres oeuvres en Terre du milieu
» La bataille pour la terre du milieu 2 et son extension
» Le seigenur des anneaux La bataille pour la terre du milieu
» Les grandes batailles de la Terre du Milieu
» légions de la terre du milieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MES PASSIONS : histoire, mystères, insolite et fantasy :: l'UNIVERS DE J.R.R. TOLKIEN-
Sauter vers: