Le grenier de l'histoire, des mystères, de l'insolites et du féérique

forum privé
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MYTHOLOGIE HINDOUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: MYTHOLOGIE HINDOUE   Sam 15 Juil - 17:27







• Généralité
• Création
• Animaux fabuleux (Vahana)
• Bhagavad Gita
• Bhagavad
• Démons
• Liste des divinités
• Mahabharata
• Gita Govinda
• Trimurti
• Les divinités





SOURCE :
https://mythologica.fr/hindou/

_________________


Dernière édition par Lanaelle le Ven 21 Juil - 13:34, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Mer 19 Juil - 13:39





Par son abondance, sa richesse, sa variété, la mythologie de l’ Inde peut rivaliser avec la totalité des mythologies européennes.
On peut considérer qu’il y a deux grandes catégories de dieux :
• Les divinités védiques
• Les divinités brahmaniques.
Et un grand nombre de démons.




Tout au long de son histoire, l’Inde témoigne d’incessants échanges culurels entre ses multiples communautés linguistiques, sociales et religieuses. Si les langues vernaculaires ont toujours véhiculé un énorme fond de récits traditionnels, c’est cependant grâce au sanskrit qu’ont été transmis et popularisés dans tout le sous-continent la plupart des grands mythes répartis en recueils appelés Purana, «récits anciens ». A partir du IVe siècle de notre ère, ces derniers sont devenus les principaux conservatoires des traditions religieuses et mythique, prenant le pas sur les épopées du Mahâbhârata et du Ramayana.

Caractérisitique de la pensée indienne, l’antagonisme entre création et destruction constitue un thème central autour duquel le mythe s’élabore dans toute sa diversité. Ainsi l’ordre universel surgit-il du chaos pour finalement s’y dissoudre, avant de renaitre, en un cycle éternel. Une autre conception essentielle veut que la nature réelle du monde n’apparaisse pas d’emblée dans ses manifestations ; aussi tout phénomène est-il, en un sens, illusoire. Enfin, il faut savoir que les conteurs manipulent parfois les données d’un mythe au point que leur version peut sembler délibérément en contradiction avec les autres.


A mesure que se développait l’hindouisme, l’ensemble des dieux les plus anciens (au nombre de 33) du panthéon védique s’est vu remplacé par la  Trimurti, la Trinité, réunioni formelle des dieux, Brahmâ, le Créateur du cosmos ; Vishnou, Préservateur de celui-ci, et Shiva, le Destructeur, les deux derniers devenant prépondérants. Plus récemment, le groupe des cinq divinités Vishnou, Shiva, Devi, Surya et Ganesha a conquis une popularité plus grande encore.


La mythologie hindoue regroupe de nombreux récits de l’époque ancienne sur les légendes des divinités et les personnages. Elle est la base de la religion védique puis de l’hindouisme et a influencé la philosophie indienne et d’autres religion comme le boudhisme et le jaïnisme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Mer 19 Juil - 14:42



Selon la pensée indienne, plutôt qu’un acte de création, l’originie du monde est un acte d’organisation du chaos en un ordre universel – un aspect sur lequel s’accordent aussi bien les mythes cosmogoniques que les canons théologiques. Les divers mythes d’origine comprennent une variété de métaphores pittoresques, suggérées par toutes sortes d’activités humaines.

Dans la littaérature védique tardive en particulier, les images s’inspirent du sacrifice d’un animal. Ainsi un hymne dit-il que le premier sacrifice – celui de la création – fut accompli par Vishvakarma, «l’artisan de tout ». Un autre affirme que l’objet du premier sacrifice fut Purusha, l’Homme cosmique primordial, dont les différentes parties du corps donnèrent naissance à toutes les entités de l’univers, des dieux védiques traditionnels à l’homme et aux animaux, en passant par l’Ether, le Ciel, le Terre. Toutefois, seul un quart de sa personne est ainsi manifesté, les trois autres quarts constituant l’immortalité, au paradis. A l’image de ce concept de sacrifice primordial, les rites sacrificiels accomplis par les hommes sont considérés comme une réactivation de la création, et, à ce titre, essentiels à l’équilibre universel.





Dès l’époque des hymne védiques, il est fait allusion à l’œuf d’Or cosmique flottant sur les eaux du chaos originel, et d’où naquit la divinité première en tant que créatrice ou ordonnatrice du monde. Cette analogie avec la gestation est plus explicite encore dans plusieurs mythes dont le plus connu a trait à Prajapati, seigneur des Créatures. Engendrant les êtres divins par le seul pouvoir de son ascèse, Prajavati éprouva cependant une attirence incestueuse envers l’Aurore, sa fille. Terrifée, humiliée, l’Aurore se changea alors en biche, tandis que Prajapati, aussitôt transformé en cerf, laissa, dans sa poursuite, sa semence échapper sur la Terre ; donnant ainsi naissance aux premiers hommes. Une autre version de ce mythe affirme que Prajapati, adoptant uccessivement chaque forme animale, s’unit charnellement, de fait, à l’Aurore, procréant aiinsi « tous les couples, jusqu’aux fourmis ».

Il arrive également que les parents divind soient le Ciel et la Terre. Dans certains hymnes, c’est la céleste déesse Aditi, « l’infinie », qui, fécondée par Daksha, « l’expert » (en rituels), donna le jour aux sept dieux principaux, les Aditya, ainsi qu’au Soleil, huitième dieu primitivement mort-né. Ces dieux auraient ensuite fait émerger le cosmos du chaos. Incarnant deux principes originels interdépendants, Daksha et Aditi forment un couple indissociable : Aditi n’existerait pas sans Daksha tandis que Daksha lui-même procède d’Aditi.

Parfois c’est une divinité védique mineure, Tvashtri, artisan ou architecte divin souvent assimilé à Vishvkarman, qui est considéré comme le créateur du Ciel et de la Terre, voire de toutes les formes. Un hymen interroge : [i] «De quel bois, de quelle essence tirèrent-ils le Ciel et la Terre ? », tandis qu’un autre donnant Vishvakarman pour officiant du premier sacrifice, évoque le travail du potier et du forgeron. Pourtant le rôle cosmogonique de Tvashtri n’est parfois que secondaire, comme lorsqu’il façonne l’éclaire Vajra avec lequel Indra tuera le démon Vritra pour stabiliser la terre et délivrer les eaux du ciel. Exemple de création née du conflit, le meurtre de Vritra se situe dans la perspective du grand antagonisme entre les Deva, dieux favorables à l’humanité, les Asura et Danava « anti dieux » et titans.

Après le barattage de la mer de lait apparurent :
- Kamadhenu, la vache d’abondance,
- Varunu ou Sura, la déesse du vin,
- Parijata, l’arbre céleste qui accomplit chaque désir,
- Rambha qui devint le géniteur de tous les Asparas,
- Chandra la lune, Vishnou en orna son front,
- Dhanwantri, le médecin de dieux
- Amrita, le nectar d’immortalité
- Airavat, l’éléphant qui devint la monture d’Indra,
- Uchchaisravas, le cheval blanc à queue noire qui devint la monture du démon Bali,
- Shankha, la conque, un des attributs de Vishnou,
- Soma, la boisson préférée des dieux,
- Lakshmi, la déesse de la fortune.
- Le poison Vish. Pour la sécurité de tous, Shiva avala le poison, ce qui lui laissa une tâche bleue sur la gorge. C’est pourquoi il est appelé le dieu à la gorge bleue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Mer 19 Juil - 21:54


Les animaux tiennent une place importante dans toute la mythologie hindoue. Ils sont les symbole ou les montures (Vahana)  des divinités.

Mais certains apparaissent comme des créatures divines indépendantes et sont honorés comme telles.
La liste suivante n’est sans doute pas complète mais cite les animaux plus connus.



Eléphant : Airavata, le grand éléphant blanc qui sert de monture à Indra
Mi-cheval mi-oiseau : Arvan, un des chevaux de la lune
Mi-homme mi-aigle : Garuda, monture de Vishnou
Oie, canard, cygne : Hamsa (Hintha), monture de Brahmâ
Monstre des mers : Jalampa, monture de Varuna
Roi des ours : Jambavant, allié de Rama
Vache : Kamadhenu, Vache Sacrée, mère de toutes les vaches
Monstre aquatique : Makara monture de Varuna ou de Gangâ
Souris ou rat : Mushaka, monture de Ganesh
Buffle : Nandi, monture de Shiva et Parvati
Paon : Paravani, monture de Kartikeya
Bélier : Ram, monture d’Agni
Chien : Sarama, monture d’Indra
Roi des Nagas : sheshnag, monture ou lit de Vishnou
Cheval ailé : Tarkshya, personnification du soleil
Cheval à huit tête : Uchchaih Sravas
Antilope : monture de Vayu et Chandra
Buffle : monture de Yama
Chien : Monture de Bhairava
Cheval : monture de Bhairava
Coq : monture d’Aditi
Corbeau : Shani
Cygne : monture de Sarawasti et de Brahmâ
Perroquet : monture de Kamadeva
Lion : monture de Durga
Tigre : monture de Durga


Dernière édition par Lanaelle le Mer 19 Juil - 22:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Mer 19 Juil - 21:56





Le Bhagavad Gita est un poème philosophique et religieux de l’Inde, dont le titre en sanskrit signifie «Chant du bienheureux » ou « Chant du seigneur ». il a été écrit entre le Ve et le IIe siècle.



Bhagavad Gita

Poème mystico-philosophique hindou, inséré dans le sixième livre du Maha-Bharata, il s’agit du livre de piété le plus répandu dans l’Inde : chaque année de nouvelles éditions paraissent. Il est lu, relu, étudiié et appris par cœur et il représente le meilleur réconfort dans les douleurs de l’existence et la plus salutaire préparation à la mort.


Arjuna et Krishna en cocher




Arjuna, héros Pandava, au moment où va se déclencher une grande bataille de Kurukshetra contre ses cousins les Kauravas et leur armée, est effrayé à  l’idée d’entreprendre cette lutte fratricide et préférait déposer les armes, plutôt que de se trouver dans la nécessité tragique de tuer des amis et des parents.  Krisna, incarnation terrestre de Vishnou et cocher d’Arjuna, essaie d’extirper de son âme toute hésitation  et inquiétude, et lui rappelle que son devoir, en tant que guerrier, est de se battre. D’autre part, ajoute-t-il, les corps seuls peuvent être tués, tandis que l’esprit est invulnérable et éternel. Il faut accomplir son propre devoir sans aucune arrière-pensée : le sage doit être indifférent aux choses extérieures, se recueillir dans la concentration mentale (yoga) et cultiver aussi la bhakti ou amour de Dieu. Ensuite Krishna se montre à Arjuna sous l’aspect de la divinité, but ultime auquel doit tendre tout mortel, en vue de s’affranchir, grâce à sa fusion avec l’Unique réalité, du cycle des réincarnations.


SOURCE : https://www.google.be


L’analyse de ce poème vraiment philosophique et riche en concepts admirables, nous permet de remarquer plusieurs contradictions entre une partie fondamentale, plus ancienne, au contenu théiste, et des interpolations plus récentes d’inspiration panthéiste. «Et celui qui se pénètra de cette conversation sainte échangée entre nous, je considérerai qu’il m’a offert le sacrifice en esprit. »


Nous trouvos donc dans le Bhagavad-Gita la fusion des doctrines philosophiques appartenant à des systèmes différents, tels que Vedanta (panthéiste), le Sankhya (Dualiste théorique), le Yoga (dualiste pratique) et, en outre, l’amour de Dieu, caractéristique du culte de Vishnou. [i] «Tu as reçu de Moi, jusqu’ici, la connaissance analytique de la philosohie du Samkhya. Reçois maintenant la connaissance du yoga, qui permet d’agir sans être lié à ses actes. »

C’est de cet éclectisme de doctrines et de croyances que découle la valeur universelle attribuée dans l’Inde à la Bhagavad-Gita, devenue de la sorte un livre incomparable d’édification religieuse, cher dans une égale mesure aux membres des différentes sectes. Ce poème a été traduit dans presque toutes les langues européennes :  Wilhelm Von Humboldt l’a appelé la création la plus sublime et la plus profonde du monde.



SOURCE : https://templeganesh.fr/hindouisme.htm

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Mer 19 Juil - 22:09






Le Bhagavata est un ensemble d’ouvrages littéraires hindous.



Bhagavata Purana




[Ancien récit]. Sous ce titre, on désigne un ensemble d’ouvrages littéraires hindous, très volumineux, dont l’importance est extrême au point de vue de l’histoire de la culture hindoue. Selon la tradition, le canon puranique est constitué par dix-huit Purânas et par un certain nombre d’Upapurânas ou Purânas secondaires (selon certaines sources, il y en aurait également dix-huit). Tandis que les dix-huit Purânas sur lesquels la tradition locale ne laisse aucun doute, nous sont parvenus, il demeure encore difficile d’identifier les dix-huit Upapurânas. Certains d’entre eux appartiennent à cause de leur contenu et de leur structure à ce genre littéraire : d’autres, au contraire, utilisent illégitimement le titre de Purana ou d’Upapurâna, en vue de donner du prestige à leur contenu. Les Puranâs sont des ouvrages en vers ou très rarement sont intercalés des passages en prose. De longueur variable, les Purânas (allant d’un minimum de 5.600 strophes à un maximum de 81.000) peuvent être considérés comme une sorte d’encyclopédie de la civilisation et de la religion hindoues.

Cette religion multiforme dans ses innombrables traditions et ses croyances (qui s’entrelacent, se croisent, se superposent, s’identifient et pourtant se différencient les unes des autres de mille façons, très souvent étranges) a trouvé dans les Purânas, comme d’ailleurs dans le Maha-Bharata, un trésor inépuisable de légendes, de traditions et de mythes. La grande popularité dont il jouit parmis les vishnouites dans toutes les régions de l’Inde est due essentiellement au dixième livre, qui relate la petite enfance de Krishna qu’il passe avec les vachers de Vrindãvana. Les attentats commis contre la vie de Krishna par son oncle pervers Kamsa.

Toutefois, à côté du savoir religieux, on rencontre un peu partout et à profusion, au sein de ces immenses recueils littéraires le savoir profane concernant les branches les plus diverses des connaissances humaines. Par conséquent, dans leur composition les Purânas manquent d’un plan organique ; ils constituent un monument de la religion et de la science anonyme hindoue. L’attribution qui en a été faite à Vyâsa, l’auteur légendaire du Maha-Bharata, est purement fantaisiste. Les textes définitifs des dix-huits Purânas, tels qu’ils nous sont parvenus, ont été rédigés entre le VIe et le XIe siècle de notre ère.



- T.F. Eugène Burnouf. Imprimerie nationale, 1840-1898.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Mer 19 Juil - 22:27


La mythologie hindoue connait un grand nombre de génies et démons qui sont inférieurs aux dieux mais supérieurs aux hommes. Certains sont en accord avec les hommes et les dieux d’autres veulent simplement supplanter les dieux. Certains habitent l’Himavanta, la forêt mythique qui ceinture la base du Mont Meru.




APSARA
Les Apsara sont de jeunes femmes d’une grande beauté parcourant l’espace en quête de partenaires sexuels (et aimant à affoler les hommes).



GANDHARVA
Les  Gandharva sont enfants de Prajavati, de Brahma, des génies aériens caractérisés par leur science, leur activité sexuelle (parfois avec les mortelles) et leurs goûts musicaux.


JATAYU
Oiseau fabuleux, fils de Garuda et frère de Sampati, qui tente d’empêcher l’enlèvement de Sita


KINNARA
Les  Kinnara et leur équivalents féminins les  Kinnari sont des êtres mi humain, mi animal (cheva, oiseau) qui sont de parfaits amoureux et de bons musiciens célestes.


NAGA
Les Naga sont des génies plutôt bénéfiques de la terre et des eaux, semblables à des serpents et gardant des trésors.


RAKSHARA
Les  Rakshara sont des démons laids énormes, créés à partir du pied de Brahma, qui habitent le royaume de Danda. Ils consomment de la chair humaine et des nourritures en putréfaction. Ils obéissent à leur roi Ravana et adorent changer d’aspect et venir troubler les rituels des prètres et les Hommes. Les  Rakshasi sont des démones et les  Manushya-Rakshasi des démones sous une forme humaine.


VETALA
Les Vetala vivent près des cimetières et des charniers où ils animent les cadavres de personnes qui n’ont pas reçu d’obsèques. Généralement malveillant ils leur arrivent parfois d’aider une personne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Mer 19 Juil - 22:29



- En vert, les divinités
- En bleu, les dieux
- En rouge, les déesses
- En jaune, esprit et démon
- En orange, animal
- En mauve, humain
- En rose, personnage





ADITI
Déesse mère des dieux, personnification de la Terre.

ADITYA
Fils du rishi Kashyapa et d’Aditi qui désigne le Soleil sous douze aspect

AGASTYA
Sage né de la semence des deux Mitra et Varuna à la vue de la très belle aspara Urvashi.

AGNI
Dieu du feu, le gardien des maisons et le protecteur contre le mal.

AIRAVATA
Grand éléphant blanc qui sert de monture à Indra

ALKASMI(Jyestha)
Sœur aînée de Lakshmi, déesse de la Malchance

AMBIKA
Incarnation de Parvati qui usait de son incroyable beauté pour mener les démons à la mort. Elle leur racontait qu’elle était vierge et qu’elle combattait comme personne. Quand ils approchaient pour se battre, elel détruisait leur suite avec un son strident puis se transformait en Kali pour les tuer.

AMRITA
Elixir d’immortalité

ANANGA
Voir kama

ANANTA
Serpent cosmique Naga qui sert de lit à Vishnou

ANIRUDDHA
Petit-fils de Krishna et fils de Pradyimna. Usha, fille de Bana en tomba amoureuse et utilisa des moyens magiques  pour l’attirer à elle

ANJANA
Aspara, mère d’Hanuman

ANNAPURNA
Annapurna, (ou Annapatni) un avatar de Durga, est la déesse des aliments. Elle provoque leur transformation en énergie

APSARAS
Nymphe des eaux d’une grande beauté

ARJUNA (Mahâbhârata)
Héro, troisième des cinq Pandava mais en réalité fils du dieu Indra et de Kunti, qui joue un rôle important dans le Mahâbhârata

ARUNA
Conducteurs du char de Sûrya.

ASURA
Nom générique donné aux démons qui combattent les dieux

ASHVINS
Dieux jumeaux, Natatya et Dasra, sont les médecins des dieux et les protecteurs des chevaux et du bétails…

ATRI
Un des sept Rishi chargé de libéré le soleil prisonnier des Asuras dans les ténèbres primordiales.

AYYAPPAN
Ayyappan est une divinité créée par Shiva et Kurma-Mohini (forme féminine de Vishnou) pour détruire le tout  puissant et néfaste Mahishasura

BALARAMA
Frère ainé de Khishna, considéré comme le neuvième avatar de Vishnou

BALI
Démon qui régnait sur les trois mondes. Le nain Vanama (Vishnou) lui demanda 3 arpents de terre et en trois enjambées Vishnou reprit les trois mondes

BANA
Père de Usha, protégé de Shiva qui emprisonna Aniruddha ce qui fit réagir son grand-père Krishna

BANKA-MUNDI
Déesse de la chasse dont la seule prononciation de son nom faisait fuir les bêtes sauvages

BHAGA
Dieu qui veille sur la fortune, l’abondance, l’harmonie universelle

BHAGIRATHA
Sage qui persuada Brahma et Vishnou de faire descendre le Gange sur la terre

BHAIRAVI
Déesse de la terreur

BHARATA(Ramayana)
Demi-frère de Rama, fils de Dasaratha et de Kaikevvi. Sa mère lui obtint le trône qu’il refusa pour Rama

BHARATA
Fils du roi Dushyanta et de son épouse Shâkuntalâ. C’est un empereur mythique de l’Inde

BHRIGU
Rishi, né de la poitrine de Brahma

BHUMI
C’est un aspect de Devî

BHUT
Fantôme d’une personne décédée de mort violente ou  n’ayant pas reçu de rites funéraires

BHRAMA
Dieu suprême et créateur de l’Hindouisme

BHUDI PALLIEN
Déesse du nord de l’Inde qui rodait dans la jungle sous la forme d’un tigre

CANDI
Voir Durga

CHAMUNDA
Déesse de la Guerre associée à Kali et qui fait parfois partie des sept Mères créées pour aider Dourga

CHAYA
Déesse des effets bénéfiques de la lumière tamisée du soleil. Elle est la patronne des ouvriers métallurgistes

CHANDA
Démon tué par Kali

CHANDRA
Dieu de la lune dont le genre est masculun dans l’Hindouisme. Un des neuf Navagraha

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Mer 19 Juil - 23:20




Le  mahâbhârata est la grande épopée hindoue qui raconte en quelques 160 000 vers répartis en 18 livres (Parva) les hauts faits du roi Bharata et de ses descendants.


Krishna et Arjuna





Il aurait été écrit par un sage mystiqe du nom de Vyâsa mais un grand nombre de parties sont dues à la collaboration d’autres auteurs entre le Vème et le IIème siècle avant notre ère.


Le thème principal est le combat entre deux familles qui descendent du même ancêtre, Bharata (qui signifie Inde) avec d’un côté les méchants, Kaurava, et de l’autre les bons, Pândava.
Le roi vicitravîrya : Dhritarâshtra, Pându et Vidura.


Dhristarâshtra était l’ainé, il aurait dû normalement accéder au trône. Mais comme il était aveugle le pouvoir fut donné à son frère cadet Pându.


Pându eut 5 ou 6 fils dont Arjuna, le héros de la Bhagavad-Gitâ.


Dhritarâshtra l’aveugle, eut cent enfants dont Duryodhana.

Mais Dhritarâshtra n’a jamais accepté la prééminence de son jeune frère Pându, et éleva ses fils avec la détermination qu’ils règneront un jour sur le monde à la place des Pândava. Dhritarâshtra tenta même d’attenter à  leur vie et à celle de leur mère Prithâ ou Kuntî. Mais ces complots furent déjoués grâce à Krishna.

Krishna tenta d’apaiser le conflit entre les Kaurava et les Pândava. Ne pouvant éviter la bataille, il tente de la contrôler. Il ordonne à ses armées de rallier l’un des camps, tandis que lui-même ira à l’autre en tant que conseiller. Les Pândava et Arjuna choisissent Krisna et les armées de Krishna rejoignent Duryodhana.


Il s’agit donc d’une lutte fratricide à deux niveaux : d’une part les Kaurava et les Pândava descendent du même ancêtre, d’autre part Krishna sont cousins.

Voir la liste des principaux acteurs du Mahabharata sur le site
Mythologica.fr




http://www.induslibrary.com/mahabharata/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Jeu 20 Juil - 17:05





Gita Govinda (Govinda célèbré par des chants) est une œuvre poétique hindoue composée par Jayadéva au XIIe siècle.


RESUME




[centerIMG]https://img15.hostingpics.net/pics/638779krisnaetradha1.jpg[/IMG][/center]


Le sujet, tout à la fois érotique et religieux, a été commenté diversment par la critique occidentales. Tandis que, pour les Hindous, elle est tout simplement une kàvya, c’est-à-dire une composition épique du type du Ramayana, en Europe elle fut considérée tantôt comme un drame lyrique, tantôt comme un poème lyrique, comme un mélodrame ou même une idylle. Govinda est un des noms de Krishna, divinité pastorale et incarnantion de Vishnou.


Dans le  Gita Govinda, on chante l’amour de ce dieur pour Radha,  la jalousie de cette dernière et son abandon momentané : séparation toute pénétrée d’un sentiment nostalgique. Enfin la réconciliation a lieu et elle n’en sera que plus joyeuse. Dans la singulière structure de ce poème (divisé en sarga [chants] à la manière des kàyava), les vers pariés, qui dessinent l’action dramatique, alternent avec des strophes narratives, illustrant les différentes situations, tandis que le noyau principal de l’œuvre est constitué par des hymnes,qui doivent être chantés tour à tour sur des mélodies précises et accompagnés par des danses au rythme déterminé.




Ces hymnes, au contenu tout à la fois érotique et religieux, sont supposés être chantés par Krishna, par Radha ou par l’amie de cette dernière. Leur interprétation mystiquee, lors des fêtes religieuses hindoues, les a rendus populaires et certains commentateurs ont tout particulièrement mis en relief le mysticisme du Gita Govinda, en découvrant sous l’apparence extérieure de ce kàvya l’amour dévoué de l’ âme humaine (Radha) pour  la divinité Krishna.


Le poème de Jayadéva (à cause de certaines affinités évidentes, tant idéales que formelles) fut justement appelé le cantique des cantiques hindou. En Europe, il suscita l’admiration de Goethe, quoique ce dernier ne puisse l’avoir lu que dans une mauvaise version allemande (de F.H. Von Dalberg, 1802) faite d’après une version anglaise de W. Jones. Traduit en italien par Pinna sous le titre : Le chant du berger ou Le cantique des cantiques de l’Inde (Florence, 1913) et en français, par Courtillier chez Leroux. 1904.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Lanaelle
Admin
avatar

Messages : 1748
Date d'inscription : 29/12/2015

MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   Ven 21 Juil - 13:26







Trimurti (trois formes) est un terme qui regroupe les trois divinités :
Brahma, qui symbolyse la création,
Vishnou ,qui symbolise la conservation
Shiva, qui symbolise la destruction




La grande trinité hindoue : brahma – Vishnu – Shiva
http://www.artdigitales.com/l-hindouisme-c28777066



Cette Trimurti succède dans les Védas à une autre trinité plus ancienne formée d’Agni, Vayu et Surya qui symbolisait le feu artificiel et qui était représentée par un corps à trois têtes.


Au  point de vue iconographique la Trimurti est représentée sous la forme des trois divinités éventuellement accompagnées de leur parèdre ou bien sous la forme d’un seul corps surmonté des têtes des trois divinités.






La « forme de trois », les 3 dieux Brahma, Vishnou et Shiva,
représentés ici de gauche à droite

http://blogmasala.canalblog.com/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mespassions.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MYTHOLOGIE HINDOUE   

Revenir en haut Aller en bas
 
MYTHOLOGIE HINDOUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Théologie hindoue
» Quizz : La mythologie grecque
» [Mythologie Grecque] La création du monde
» Blog sur la mythologie
» Mythologie scandinave: L'Yggdrasil ou les neufs mondes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le grenier de l'histoire, des mystères, de l'insolites et du féérique :: MYTHOLOGIE-
Sauter vers: